/sports/fighting
Navigation

Beterbiev-Browne à Montréal

Beterbiev vs Koelling
Photo courtoisie, William Trillo Artur Beterbiev

Coup d'oeil sur cet article

Le champion unifié des mi-lourds Artur Beterbiev retrouvera les amateurs du Québec lors de son prochain combat. Il affrontera l’Américain Marcus Browne, le 17 décembre, à Montréal dans le cadre d’un gala présenté par Top Rank et GYM.

• À lire aussi: EOTTM: les contrats de Germain, Drolet et Thibault ne sont pas renouvelés

• À lire aussi: Incursion dans le marché montréalais: Gestev aux commandes du Cabaret du Casino

Les titres IBF et WBC des mi-lourds seront à l’enjeu pour l’occasion. Ce combat a été rendu possible parce que Top Rank a remporté l’appel d’offres qui a été tenu le 26 septembre. Le groupe de promotion avait mis un montant de 1 105 000 $ dans l’enveloppe. 

Marcus Browne
Photo AFP
Marcus Browne

Beterbiev (16-0, 16 K.-O.) mettra la main sur 70 % de ce montant (773 000 $) contre 30 % pour Browne (24-1, 16 K.-O.), qui est aspirant obligatoire au titre WBC (331 500 $). Sur papier, on pourrait penser que Beterbiev aura un combat facile. Toutefois, la réalité est tout autre. 

« On ne pourra pas le prendre à la légère, a indiqué Marc Ramsay. Browne est un bon boxeur, dont la principale force est la vitesse. Il a de bonnes habiletés techniques. »

Si le nom de Browne vous dit quelque chose, c’est normal. L’Américain a affronté Jean Pascal pour le titre intérimaire de la WBA en 2019. Le combat avait été arrêté en raison d’une vilaine coupure à Browne après un coup de tête accidentel. La victoire avait été décernée à Pascal. 

Trois combats majeurs ?

Selon nos informations, ce n’est pas un, mais trois combats de championnats du monde qui seraient présentés lors de cette soirée. En plus de Beterbiev, Kim Clavel et Marie-Ève Dicaire seraient aussi impliquées dans un duel pour un titre mondial. Grâce à sa victoire contre Maria Soledad Vargas, Clavel s’est positionné pour un choc contre la championne Yenenia Gomez (18-5-3, 6 K.-O.). 

Dans le cas de Dicaire, elle attendait ce moment depuis sa défaite contre Claressa Shields. Elle devait affronter la Suédoise Patricia Berghult, mais le combat a été remis à deux reprises. Est-ce que la troisième fois sera la bonne ?