/lifestyle/techno
Navigation

Sondage: 4 Canadiens sur 5 regardent de la diffusion en continu

Sondage: 4 Canadiens sur 5 regardent de la diffusion en continu

Coup d'oeil sur cet article

La pandémie a bouleversé ou modifié bien des habitudes, notamment dans notre façon de regarder la télévision. 

Pour chiffrer ces nouveaux comportements, le fabricant d’appareils de diffusion Roku nous dévoile sur son blogue, aujourd’hui, les conclusions de son étude Streaming Decade.

Globalement, la popularité de la diffusion en continu a augmenté pendant la pandémie au pays, où 4 Canadiens sur 5 se disent adeptes de la diffusion en continu, contre 3 sur 4 qui regardent la télévision traditionnelle.

Si plusieurs pensaient que le streaming isolerait les téléspectateurs chacun dans ses bulles de contenus, l’étude infirme cette allégation: «Ces résultats montrent que la diffusion en continu permet de rassembler davantage de personnes, de lancer de nouvelles conversations et de donner aux téléspectateurs de toutes les générations des contenus qu'ils aiment, tout en les rendant plus accessibles».

Pour 72% des Canadiens, les nouvelles sorties de films et les sports (68%) sont les principales raisons d’essayer un nouveau service de diffusion en continu. Autre caractéristique de l’étude, la qualité des contenus séduit de larges pans démographiques, toutes générations confondues.

Sondage: 4 Canadiens sur 5 regardent de la diffusion en continu
Andrea Piacquadio sur Pexels

Plus précisément, le rapport met également en évidence les différences générationnelles: ainsi, 98% des membres de la génération Z, 96% de la génération Y, 86% des membres de la génération X et 68% des baby-boomers ont utilisé davantage de services de diffusion en continu au cours de l'année écoulée. Autres données: 

  • 40% des baby-boomers ont ajouté des services de diffusion en continu au cours de l'année écoulée; 
  • 72% des consommateurs affirment que l'accès à un nouveau film est la principale raison pour laquelle ils essaient un nouveau service; 
  • Plus de 8 Canadiens sur 10 apprécient les différents niveaux d'abonnement gratuits et payants pour décider d’essayer un nouveau service de diffusion; 
  • 42% des utilisateurs de télévision en continu ont un service financé par la publicité; 
  • 1 téléspectateur sur 3 regarde des émissions sportives par diffusion en continu.  

À l’autre bout du spectre, la diffusion en continu facilite pour les producteurs de contenus l'accès à de nouveaux segments d'audience et permet de mieux monnayer les catalogues existants et souvent dormants, ce qui étend leur portée commerciale.

Sondage: 4 Canadiens sur 5 regardent de la diffusion en continu
Nicolas J. Leclercq – Unsplash

Méthodologie 

Fin juillet, la firme NRG a mené pour le compte de Roku un sondage en ligne auprès de 953 Canadiens âgés de 18 à 70 ans qui regardent la télévision au moins 5 heures par semaine, la télévision payante traditionnelle (c.-à-d. câble, satellite, etc.) ou un service de diffusion en ligne.

Autre étude par Statistica dont les données remontent au début de 2020, «la musique et la vidéo en continu se sont rapidement imposées comme les activités en ligne les plus populaires auprès des Canadiens, et environ 41% d'entre eux utilisent des services de diffusion télévisuelle en continu au cours d'une journée normale».

Quarante-six pour cent des Canadiens sont abonnés à un service de vidéo, de télévision ou de diffusion en ligne, les plateformes en ligne ayant commencé à évincer lentement les fournisseurs traditionnels de télédiffusion du marché. Netflix est le plus populaire parmi ces services de diffusion vidéo par abonnement, avec un total d'environ 6,78 millions de Canadiens abonnés au service en 2018. Les Canadiens anglophones utilisent davantage Netflix que leurs homologues francophones, mais le taux de pénétration continue d'augmenter régulièrement dans les deux groupes. En plus de Netflix, les services de diffusion gratuits comme YouTube sont populaires, surtout auprès des jeunes générations. Plus tôt, en 2017, YouTube avait une portée de 90% chez les Canadiens âgés de 18 à 24 ans.

Sondage: 4 Canadiens sur 5 regardent de la diffusion en continu
Pexels