/finance/business

De l’industrie du X au milieu des affaires

Coup d'oeil sur cet article

Victoria Kult, une entrepreneure à succès dans la vingtaine, a été nommée à la prestigieuse cérémonie de remise de prix Canadian Women Entrepreneur Awards de la banque RBC, qui souligne les réalisations et les performances des femmes les plus influentes du pays.

L'entrepreneure de 29 ans a été nommée dans la catégorie «Dynamisme» grâce au succès de son entreprise de suppléments protéinés pour dames Elles, qui jouit d’une importante croissance depuis les trois dernières années.

Victoria Kult a indiqué ressentir énormément de fierté d’être en lice pour ce prix.

«Votre passé ne vous définit pas, mon passé a fait en sorte que j’ai évolué en tant que personne et j’ai grandi et que je suis la personne que je suis. Rien n’est impossible dans la vie», a-t-elle souligné.

Après un bref passage dans l’industrie de la pornographie, Victoria Kult s’est lancée dans le milieu des affaires avec un plan.

«Quand on se lance dans ce milieu, c’est parce qu’on a un sens entrepreneurial. Du coup c’était le mien. Quand je suis rentrée là-dedans, j’avais déjà une porte de sortie, je me suis dit de 18 à 20 ans je vais atteindre mon but, mes objectifs», a expliqué Victoria Kult.

Sans en faire l’apologie, l’entrepreneure reconnaît que l’industrie du X lui a appris beaucoup de choses lorsqu’elle était plus jeune.

«Ça m’a vraiment beaucoup appris sur le milieu entrepreneurial, ça m’a permis d’apprendre sur la Bourse, de comment bien gérer mon argent et j’avais déjà une porte de sortie. Par contre, mon histoire n’est pas la même pour tout le monde», a mentionné Victoria Kult, qui reconnaît que le milieu du X n’est pas un environnement sain.

Devant l’arrivée de joueurs tels que OnlyFans, Mme Kult ressent un certain malaise à l’égard de ces plateformes, souvent utilisées par les jeunes femmes. Pour la femme d’affaires, cette industrie devient trop accessible pour les jeunes filles qui se retrouvent dans des positions vulnérables.

Fière de son parcours, elle a été rapidement acceptée dans le monde des affaires. Elle doit quand même, à l’occasion, se défendre contre des attaques faites envers son passé par ses pairs.

«C’est arrivé peut-être deux fois dans les dix dernières années, c’était des commentaires qui me défiaient un peu plus, mais comme je suis une personne qui ne se laisse pas piler par-dessus...», a-t-elle souligné.

Un milieu qui a changé

À l'occasion, Victoria Kult réalise des conférences pour parler de son histoire.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.