/finance
Navigation

Un salaire minimum de 18 $ l'heure réclamé pour sortir de la pauvreté

Coup d'oeil sur cet article

Il faudrait un salaire minimum de 18 $ l'heure au Québec pour permettre aux gens de sortir de la pauvreté, selon une coalition d’organisations syndicales.

• À lire aussi: Amazon prêt à payer les études de ses employés

• À lire aussi: Québec donnera plus d'argent aux familles

Le regroupement croit impossible de vivre dignement avec le salaire minimum actuel de 13,50 $ l’heure, alors que même la revendication d’un salaire horaire de 15 $ n’est plus adéquate en raison de la hausse du coût de la vie.

Or, un salaire minimum est censé permettre aux travailleurs en emploi à temps plein de sortir de la pauvreté, estime la coalition syndicale, fixant la nouvelle revendication salariale à 18 $ l’heure.

«Dans le contexte économique actuel de pénurie de main-d'œuvre dans les secteurs à bas salaire, il n'y a plus d'excuses pour ne pas se rendre à 18 $», ont mentionné les organisations syndicales dans un communiqué commun, jeudi.

«L'augmentation du salaire minimum est un levier économique en soi qui favorise une société plus égalitaire. Il permet une augmentation du pouvoir d'achat des personnes, majoritairement des femmes, et réduit les écarts de revenus qui se creusent avec les années», a-t-on ajouté.

La Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ), la Confédération des syndicats nationaux (CSN), la Centrale des syndicats du Québec (CSQ) et la Centrale des syndicats démocratiques (CSD) figurent parmi les syndicats revendiquant cette hausse du salaire minimum.

À VOIR AUSSI