/news/politics
Navigation

Voyage et tourisme: l'industrie demande au fédéral de lever l'exigence des tests PCR

Voyage et tourisme: l'industrie demande au fédéral de lever l'exigence des tests PCR
Photo d'archives, Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

Le milieu du voyage et du tourisme canadien a demandé au gouvernement fédéral, jeudi, de revoir la pertinence des tests de dépistage PCR avant le départ et les avertissements généraux sur les destinations, maintenant que les voyageurs canadiens doivent être entièrement vaccinés. 

• À lire aussi: COVID-19: Pfizer demande l'approbation pour son vaccin destiné aux 5 à 11 ans

• À lire aussi: Vaccination obligatoire: un casse-tête pour les résidences privées

• À lire aussi: Vaccination obligatoire des fonctionnaires fédéraux: l’exemption religieuse doit être abolie, selon un regroupement

À compter du 30 octobre, les voyageurs canadiens qui se déplacent par train, par avion ou par bateau devront obligatoirement être entièrement vaccinés.

De ce fait, l’exigence des tests PCR avant le départ et les avertissements généraux sur les destinations sont des mesures jugées «désuètes» par la Table ronde canadienne du voyage et du tourisme qui, selon elle, nuisent à ces industries.

«Alors que nous entrons dans cette nouvelle phase de la pandémie, il devient rapidement évident que les voyages sont de nouveau offerts aux personnes entièrement vaccinées. Bien que les restrictions gouvernementales aient rendu possibles les voyages pour les voyageurs entièrement vaccinés, de nombreux obstacles empêchent encore la reprise économique de l'industrie», a déclaré Perrin Beatty, président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Canada.

Par exemple, les voyages d'affaires, a souligné M. Beatty.

La Table ronde, qui compte notamment des représentants d'aéroports, de compagnies aériennes, d'hôtels et de chambres de commerce de partout au pays, a aussi salué la mesure exigeant aux voyageurs canadiens qu’ils soient entièrement vaccinés, annoncée mercredi par le gouvernement Trudeau.

«L'annonce du gouvernement fédéral fait des voyages l'une des activités les plus sécuritaires au pays. Grâce à ces mesures, le secteur des transports devient l'un des seuls à exiger que les employés et les clients soient entièrement vaccinés. Depuis le début de la pandémie, les voyages sont injustement considérés comme dangereux et risqués», a déclaré Beth Potter, présidente-directrice générale de l'Association de l'industrie touristique du Canada.

Pour un passeport vaccinal universel

«Maintenant que le gouvernement du Canada a annoncé les détails concernant la vaccination obligatoire pour les voyageurs, la Table ronde lui demande de jouer un rôle actif pour assurer la mise en œuvre en temps opportun d'une preuve pancanadienne de vaccination qui permettrait l'harmonisation, l'efficacité et l'interopérabilité des programmes de certification des vaccins à l'échelle du pays», a conclu Mme Potter.

À voir aussi...