/news/coronavirus
Navigation

12 scientifiques devenus stars: Dr Alain Vadeboncœur, le médecin qui a failli être mathématicien

GEN-PORTRAIT-DR-ALAIN VADEBONCOEUR
PHOTO AGENCE QMI, TOMA ICZKOVITS Dr Alain Vadeboncoeur, médecin d’urgence à l'Institut de cardiologie de Montréal | Le Dr Alain Vadeboncœur a eu la piqûre des sciences notamment grâce aux livres dans la bibliothèque familiale, comme celui qu’il tient en main. Il a conservé ces encyclopédies qu’il s’est fait un plaisir de ressortir lors de la visite de notre photographe chez lui, à Longueuil.

Coup d'oeil sur cet article

L’ex-chef de l’urgence à l’Institut de cardiologie de Montréal est passé à deux doigts de devenir mathématicien. 

«La médecine, ce n’était pas un rêve de jeunesse pour moi ; c’est en soignant des patients que j’ai vraiment appris à aimer ça», dit le Dr Alain Vadeboncœur qui a abondamment commenté l’évolution de la pandémie dans les médias depuis un an et demi. 

Les nouvelles vedettes
de la pandémie

Fils de l’écrivain Pierre Vadeboncœur, Alain a eu accès, très jeune, à une multitude de livres dans la bibliothèque familiale. Mais jamais il n’aurait pensé à cette époque qu’il deviendrait un expert régulièrement exposé dans les médias du Québec. 

«J’étais un enfant assez gêné. Les exposés oraux m’intimidaient beaucoup.» 

Timide repenti 

Il faudra attendre la fin des années 1990 pour que ses fonctions de président d’une association médicale – l’Association des médecins d’urgence – l’amènent à s’exprimer dans les médias et devant des salles pleines. Non seulement a-t‐il relevé le défi, mais il a pris goût à la communication publique.

GEN-PORTRAIT-DR-ALAIN VADEBONCOEUR
PHOTO AGENCE QMI, TOMA ICZKOVITS

Avec son ami, le comédien et dramaturge Alexis Martin, il montera même des pièces de théâtre. Un de ses livres, Les acteurs ne savent pas mourir (Lux 2014) raconte cette aventure. 

C’est bien avant l’adolescence que le déclic pour les sciences prend naissance. «Mes parents n’étaient pas des scientifiques, mais nous avions chez nous une collection de livres Time Life qui m’intéressait beaucoup. C’est en me plongeant dans cette série, je crois, que j’ai développé ma curiosité scientifique.» 

Les thèmes présentés au grand public par ces livres abondamment illustrés alimenteront sa soif de connaissances : les primates ; le système solaire ; l’infiniment petit... 

Presque les maths 

L’intérêt n’a jamais cessé de grandir. À l’école, où il accumulait les bonnes notes, il s’est découvert un talent particulier pour la logique mathématique au point d’envisager une carrière universitaire. 

Au dernier moment, il a plutôt coché «médecine» dans sa demande d’admission. «Je ne regrette pas mon choix. Je me sens peut-être plus utile comme médecin.» 

GEN-PORTRAIT-DR-ALAIN VADEBONCOEUR
PHOTO AGENCE QMI, TOMA ICZKOVITS

Sauf que la pandémie a engendré une démesure pas toujours heureuse. Le médecin a vu son nom utilisé frauduleusement pour vendre des produits dont il n’avait jamais entendu parler. On y écrivait noir sur blanc que le Dr Vadeboncœur recommandait ceci et cela. «Au moment de dénoncer les fraudeurs, il était trop tard ; on m’écrivait pour savoir comment se procurer des remèdes miracles!» 

Il a dû suspendre certaines activités de communication, le temps de se ressaisir.

«Je crois que nous avons tous un rôle à jouer et la pandémie m’a obligé à plonger dans le tourbillon médiatique, même s’il y en avait de plus qualifiés pour s’exprimer publiquement. Je suis médecin d’urgence, pas épidémiologiste ou infectiologue!»

À voir aussi   

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres