/misc
Navigation

Tremblement de terre

SÉRIES : Golden Knights vs Canadiens
Photo d'Archives, Martin Chevalier

Coup d'oeil sur cet article

Carey Price ne sera pas sur la patinoire à l’ouverture de la saison.

N’ajustez pas vos appareils, interruption de la programmation régulière. On arrête toute !

Analyses, spéculations, discussions d’experts qui décortiquent le message que sa femme Angela a publié sur Instagram. Elle y parle de santé mentale, en déclarant que Carey doit penser à lui et demander de l’aide.

Conférence de presse de Marc Bergevin. L’ombre de lui-même, l’œil bouffi, le teint gris, le sanglot dans la voix, l’homme confirme que le gardien de but fait appel au programme d’aide des joueurs de la Ligue nationale de hockey. Ce qui aurait dû être confidentiel s’est retrouvé sur la place publique.

Deuxième secousse sismique.

On apprenait hier que le candidat à la mairie de Montréal Denis Coderre aurait vécu, en 2017, une crise existentielle grave qui a failli le mener au suicide. Une confidence que M. Coderre avait faite lors d’une entrevue accordée à la télévision. Pourquoi ce segment de l’émission Dans les médias retranché le soir de sa diffusion est-il maintenant diffusé sur la page Facebook de l’émission en question ?

Sûrement pour faire écho à ce battage médiatique autour des personnalités publiques ayant récemment avoué souffrir de troubles de santé mentale.

Tout personnage public est un jour tombé dans le panneau, se laissant aller aux confidences en ouvrant la porte de son jardin secret. Cependant, se livrer à de tels débordements n’a pas les mêmes conséquences pour tous.

Carey Price s’attire la compassion et la sympathie. Denis Coderre, actuellement en campagne électorale, est autrement malmené par les médias. Ça sent parfois l’acharnement. Les réseaux sociaux font déjà leurs choux gras de cette divulgation.

Vedettes, athlètes, politiciens, la vie publique vous écorche vifs. Un jour, on vous porte aux nues, le lendemain, on vous traîne dans la boue.

On s’étonne ensuite que vous ayez une âme et qu’elle crie au secours.