/sports/fighting
Navigation

Boxe: la date du prochain combat d’Artur Beterbiev dévoilée

Artur Beterbiev
Photo d'archives, Agence QMI (Mario Beauregard) Artur Beterbiev

Coup d'oeil sur cet article

Le boxeur Artur Beterbiev renouera avec l’action le 17 décembre au Centre Bell, où il se mesurera à l’Américain Marcus Browne dans le cadre de la défense de ses titres mondiaux de l’IBF et du WBC des poids mi-lourds.

• À lire aussi: Boxe: Fury terrasse encore Wilder au terme d’un des plus grands combats de l’histoire

• À lire aussi: Boxe à mains nues: Jade Masson-Wong prête pour un retour coup de poing

Tel que précisé il y a quelques jours, Beterbiev (16-0-0, 16 K.-O.) aura son aspirant obligatoire du WBC devant lui. Celui qui en sera à son premier affrontement à Montréal en tant que champion du monde est heureux de retrouver le public québécois.

«C'était un rêve pour moi de défendre mes titres devant les fans qui m'ont soutenu toute ma carrière professionnelle, a déclaré le pugiliste dans un communiqué du Groupe Yvon Michel [GYM]. J'ai hâte de défendre mes titres et de ne laisser aucun doute sur ma domination dans ma division.»

Cependant, Browne (24-1-0, 16 K.-O.), qui a subi sa seule défaite aux mains de Jean Pascal en 2019, n’a pas l’intention de jouer les touristes.

«C’est le moment de ma vie que j’attendais et je suis prêt. Je sais exactement ce que je dois faire pour ravir les ceintures à Beterbiev et c’est ce que je vais faire, a-t-il prédit. Il est le champion le plus craint, C’est un grand combattant, il fait peu d’erreurs et il est très fort. Par contre, je suis un meilleur combattant et je le démonterai le 17 décembre. À tous mes partisans, sachez que je suis de retour et que je suis là pour rester. Pas de défaites controversées, pas de distractions, juste du pur travail.»

Bon coup

Le gala sera organisé par GYM et Top Rank. Du côté de cette organisation, le président Bob Arum estime que le combat saura divertir les intéressés, tout en y allant d’une prédiction.

«Artur Beterbiev s'est bâti une formidable base d’amateurs à Montréal et nous voulions lui donner l'opportunité de défendre ses titres dans sa ville d'adoption, a indiqué Arum. Marcus Browne est un digne aspirant obligatoire, un grand gaucher avec une intelligence du ring supérieure. Mais je suis confiant qu'Artur est la crème des mi-lourds au monde et, comme d'habitude, il mettra fin au combat avant la cloche finale.»

Beterbiev a combattu pour la dernière fois au Canada en décembre 2016 quand il a triomphé par un arrêt au premier round contre Isidro Ranoni Prieto. Il a mis la main sur le titre mondial IBF vacant lors de son duel suivant, qu'il a défendu à trois reprises avant d'unifier les titres avec un K.-O. au 10e round contre le champion WBC, Oleksandr Gvozdyk. Après une absence de près de 18 mois, il a vaincu Adam Deines en mars à Moscou.

Browne, 30 ans, a remporté un titre mondial intérimaire en janvier 2019 avec une victoire par décision unanime sur le champion du monde de deux divisions Badou Jack.

-Par ailleurs, GYM a confirmé que les Québécoises Marie-Ève Dicaire et Kim Clavel monteront dans l’arène afin de boxer pour des ceintures mondiales. La première tentera de reconquérir la ceinture IBF des super mi-moyens, tandis que la seconde se lancera à la conquête du titre WBC des mi-mouches.

À voir aussi