/sports/soccer
Navigation

Coupe du monde: une victoire à tout prix

Le Canada reçoit le Panama lors du tournoi de qualification de la Coupe du monde

FBL-WC-2022-CONCACAF-QUALIFIERS-MEX-CAN
Photo AFP Jonathan Osorio a permis au Canada de soutirer un match nul de 1 à 1, face au Mexique, jeudi dernier.

Coup d'oeil sur cet article

Le Canada va conclure la deuxième portion du tournoi de qualification pour la Coupe du monde 2022 en recevant le Panama au BMO Field de Toronto, ce soir.

• À lire aussi: C’est une question de parité

• À lire aussi: Le Canada toujours invaincu en route vers le Qatar en 2022

Lors des deux premiers duels de cette fenêtre internationale, les Canadiens ont d’abord soutiré un important match nul de 1 à 1 au Mexique à l’Estadio Azteca de Mexico, un point presque inespéré.

Puis dimanche, ils ont obtenu un autre point dans un verdict nul de 0 à 0 contre la Jamaïque, à Kingston.

Cette partie a été disputée en l’absence de plusieurs cadres qui étaient soit blessés, soit suspendus, et elle a surtout accentué l’importance du match de ce soir, qui devrait être disputé devant une salle comble de 30 000 spectateurs.

Toujours invaincus

« Nous sommes invaincus et nous en sommes fiers, mais en fin de compte, nous avons besoin de points. Nous ne voulons pas être connus pour une bonne performance, nous voulons être perçus comme des gagnants », a insisté l’entraîneur-chef John Herdman.

Le Canada (1-0-4) n’a toujours pas subi la défaite lors de ce tournoi durant lequel il disputera un total de 14 rencontres.

Il entend bien terminer cette deuxième portion de la bonne façon en défaisant l’énigmatique Panama, qui a subi un revers de 1 à 0 contre le Salvador jeudi, pour ensuite rentrer à la maison et défaire les États-Unis 1 à 0.

Herdman a confirmé mardi que Atiba Hutchinson, Cyle Larin et Lucas Cavallini seront absents en raison de blessures.

C’est aussi le cas du gardien Milan Borjan, qui a contracté la COVID-19. En son absence, le Québécois Maxime Crépeau a bien fait avec un but accordé en deux duels.

De plus, Junior Hoilett s’est blessé à un muscle ischiojambier à l’entraînement, en Jamaïque, et il est rentré en Angleterre.

En Jamaïque, le Canada avait aussi été privé de Richie Laryea, de Tajon Buchanan et de Steven Vitoria qui ont purgé une suspension d’un match pour accumulation de cartons jaunes.

Mais il semble que c’était un peu volontaire et que ça s’inscrivait dans une stratégie de gestion du groupe de la part de Herdman.

« Dans le match contre le Mexique, nous voulions que Tajon ou Richie reçoive un carton jaune », a admis l’entraîneur-chef.

Il a d’ailleurs mentionné que Jacob Shaffelburg, du Toronto FC, pourrait être un candidat pour remplacer l’un d’eux.

Classement serré

Le Canada doit battre le Panama s’il veut bien se positionner au classement. Il est actuellement quatrième avec sept points. Le Mexique domine avec 11 points. Les États-Unis et le Panama en ont huit.

« S’il y a un match que nous nous devons de gagner, c’est celui-ci », a reconnu Herdman.

Avec une victoire, les Canadiens récupéreraient au moins le troisième rang en doublant le Panama. Les trois premiers pays se qualifieront pour la Coupe du monde.

Les Américains recevront le Costa Rica, qui n’est pas un client facile, alors que le Mexique visitera le Salvador.

Une défaite pourrait compliquer la vie de la formation canadienne qui doit commencer à accumuler des gains.

Elle disputera ses deux prochains matchs le mois prochain en recevant le Costa Rica et le Mexique dans la froidure d’Edmonton.

À VOIR AUSSI...