/news/transports
Navigation

Début des travaux à l’aéroport de Mont-Joli

Coup d'oeil sur cet article

Une première pelletée de terre a officiellement marqué le début des travaux à l’aéroport régional de Mont-Joli, mardi après-midi.

Le projet vise l’agrandissement du terminal et de l’abri polyvalent. Il comprend la construction d’un nouveau bâtiment à deux étages qui abritera les bureaux administratifs.

Si cette initiative voit le jour, c’est notamment pour offrir une allure moderne à l’aéroport. «Il allait très bien, mais il avait besoin d’un peu d’amour», a indiqué Bruno Paradis, président de la Régie intermunicipale de l’aéroport régional de Mont-Joli.

Au total, le coût de ces travaux s’élève à un peu plus de 8 M$. En ce moment, 90% de cette somme a été octroyée par le gouvernement fédéral. Toutefois, l’investissement du provincial se fait encore attendre.

«Je vais continuer d’avoir des discussions avec le ministre des Transports [François Bonnardel, NDLR], c’est un projet important», a affirmé Pascal Bérubé, député péquiste de Matane-Matapédia.

De surcroît, la Régie intermunicipale de l’aéroport régional de Mont-Joli souhaite que ses installations obtiennent une reconnaissance en tant que pôle régional en matière de transport. Ce statut permettrait d’offrir davantage de vols aux clients ainsi qu’une réduction des prix.

«On veut que ça devienne plus qu’un aéroport», a mentionné Bruno Paradis.

Premiers pas vers cet objectif, les travaux entamés mardi devraient se terminer à la fin de mars 2022.