/sports/baseball
Navigation

Freeman propulse les Braves au tour suivant

Freeman propulse les Braves au tour suivant
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Les Brewers de Milwaukee ont lutté jusqu’à la fin, mais ont baissé pavillon 5 à 4 contre les Braves d’Atlanta, qui ont remporté la série de division de la Ligue nationale de baseball en quatre matchs, mardi soir, au Truist Park.

• À lire aussi: Les Astros achèvent les White Sox

• À lire aussi: Les Red Sox se qualifient pour la série de championnat de l’Américaine

Freddie Freeman a mis de la pression sur les visiteurs en fin de huitième manche en expédiant une offrande de Josh Hader (0-1) par-dessus la clôture du champ centre pour briser l’égalité et mener son équipe vers le carré d’as dans une deuxième année de suite.  

«J’ai réussi à avoir un bon élan sur cette balle, il n’y a pas vraiment de raison particulière qui m’a fait réussir, a relativisé Freeman au micro de la chaîne TBS, la voix tremblante d’excitation. Ces dernières semaines, j’ai vraiment été en mesure de bien faire.»

Non sans peine, le releveur Will Smith a remplacé Tyler Matzek (1-0) et il a fermé la porte en début de neuvième pour réaliser son troisième sauvetage des éliminatoires. Il concédé un simple à Eduardo Escobar au champ centre, sauf que Kolten Wong a raté son amorti-sacrifice, que le receveur Travis d’Arnaud a attrapé pour réussir le premier retrait. Smith a ensuite passé Willy Adames et Christian Yelich dans la mitaine pour assurer le sauvetage et faire jubiler la foule.

«Il est incroyable, il a participé aux quatre affrontements et nous a donné la chance de gagner, a poursuivi Freeman. On est une équipe différente depuis la deuxième moitié de saison et on a pu transposer ça jusqu’en séries.»

Avances gaspillées

À deux reprises, les Brewers ont pris les devants dans l’affrontement. À l’aide de simples opportuns, Omar Narvaez et Lorenzo Cain ont uni leurs efforts en quatrième pour procurer aux leurs une avance de 2 à 0. Puis, l’ancien des Blue Jays de Toronto Rowdy Tellez a cogné une longue balle dès le tour au bâton suivant pour encore une fois donner un coussin de deux points aux siens.

Les Braves ont toutefois su répliquer chaque fois qu’ils le devaient. Eddie Rosario a comblé le retard en quatrième grâce à un simple de deux points. Puis, Joc Pederson a de nouveau créé l’impasse avec un roulant à l’avant-champ en cinquième.

«Je ne peux pas dire assez de bonnes choses à propos de cette équipe, a dit le joueur de troisième but Austin Riley. Nous n’avons pas abandonné jusqu’à la fin. Et que dire de Freeman? Il n’est jamais trop haut ou trop bas, c’est Freddie Freeman. On voulait répondre et c’est ce qu’on a fait.»

Les Braves auront rendez-vous samedi avec les gagnants de la série opposant les Dodgers de Los Angeles aux Giants de San Francisco et lutteront pour l’obtention du titre dans la Nationale.