/news/transports
Navigation

Projet Montréal promet des stationnements gratuits en décembre

Projet Montréal promet des stationnements gratuits en décembre
Photo Agence QMI, Joël Lemay

Coup d'oeil sur cet article

La cheffe de Projet Montréal et candidate à sa propre réélection, Valérie Plante, s’est engagée à rendre le stationnement au centre-ville gratuit les soirs et les fins de semaine en décembre, si elle est réélue.

• À lire aussi: Un référendum pour un statut bilingue à Montréal, propose Holness

• À lire aussi: Plante veut doubler les investissements en itinérance

«On veut que pendant le temps des fêtes, les gens viennent magasiner dans leur centre-ville», s’est exclamée Mme Plante.

La mesure avait déjà été mise en place pendant la pandémie afin de stimuler le centre-ville et inciter la population à s’y rendre.

Projet Montréal promet des stationnements gratuits en décembre
Photo Agence QMI, Joël Lemay

Cette fois, par contre, elle ne serait en vigueur que pendant le mois de décembre. Le coût pour la Ville serait de 325 000$.

«Le stationnement demeure l’une des sources de revenus pour la ville de Montréal, et elles sont assez limitées pour une ville», a rappelé Mme Plante.

Celle-ci présentait, mardi matin, ses promesses pour aider le centre-ville de la métropole.

Projet Montréal promet des stationnements gratuits en décembre
Photo Agence QMI, Joël Lemay

Elle promet notamment des investissements de 1 milliard $ pour plusieurs projets, dont l’aménagement de places publiques au Square Phillips et le réaménagement des artères commerciales.

«C’est ce qui va paraître le plus et qui va continuer de transformer la ville. Les gens vont le voir visuellement, par exemple, quand ils vont voir la forêt urbaine sur McGill College», a illustré Mme Plante.

En outre, pour accélérer les chantiers, elle souhaite que des travaux puissent avoir lieu 24 heures par jour dans certains secteurs spécifiques.

«Pendant la réfection de la rue Sainte-Catherine, on l’a fait, et ça a été intéressant. Ça a bien fonctionné, mais c’est évident qu’on ne peut pas faire ça partout», a-t-elle expliqué, en ajoutant qu’il s’agissait d’une demande des commerçants.

La mairesse sortante propose également de permettre la transformation des bureaux vacants au centre-ville en unités résidentielles, une idée déjà mise de l’avant par son adversaire Denis Coderre.

À VOIR AUSSI