/news/politics
Navigation

Une hausse de salaire à venir pour les élus de Trois-Rivières?

Coup d'oeil sur cet article

Les élus municipaux de Trois-Rivières n’ont toujours pas renoncé à hausser leur salaire, si bien que le projet pourrait survenir après la campagne électorale.

Le conseiller sortant Pierre Montreuil reconnaît que la question n'a pas été abordée jusqu'ici dans la course électorale, mais que si elle devient un enjeu de campagne, il n'entend pas se dérober. 

Celui-ci et des collègues estiment que le salaire touché actuellement est dérisoire en comparaison des semaines de travail pouvant aller jusqu'à 40 heures et plus.  

À Trois-Rivières, le maire gagne 166 072$, alors qu’un conseiller touche 54 190$, en incluant les allocations de dépenses. 

La hausse projetée se situerait entre 30% et 50%. Une étude avait établi il y a trois ans que les élus trifluviens étaient désavantagés par rapport à ceux de municipalités de taille comparable.  

«Même si c'était un travail de 20 à 30 heures, si on regarde d’autres villes comme Sherbrooke, Lévis et Saguenay, notre rémunération est de beaucoup inférieure à la leur», a souligné Pierre Montreuil. 

Pas de consensus

Le maire sortant n'est pas du tout favorable à des hausses salariales excédant l'augmentation du coût de la vie. Il préfère alléger la tâche des conseillers. 

«C'est de voir comment on peut être plus efficients, comment on peut réduire le temps de réunion, comment on peut éviter de multiplier les mêmes présentations», propose Jean Lamarche. 

Son adversaire à la mairie et conseillère sortante se dit ouverte à considérer un rattrapage salarial pour les conseillers. Elle trouve tout de même curieux que le maire sortant évoque maintenant une diminution de la charge de travail. 

«Je peux dire qu'en deux ans et demi, j'ai vu la lourdeur augmenter alors que c'était le maire, qui dit maintenant qu'il va couper, qui était en place. Alors je trouve ça particulier, parce qu'au contraire, il a fait en sorte d'augmenter notre tâche», clame Valérie Renaud-Martin.