/news/coronavirus
Navigation

Vaccination obligatoire: «Le ministre de la Santé n’est pas à la tête du ministère de la Magie»

Coup d'oeil sur cet article

Alors que la vaccination obligatoire des employés de la santé entrera en vigueur vendredi, le chef du Département de médecine générale du CIUSSS de l'Estrie sonne l'alarme.

• À lire aussi: Les infirmières auxiliaires non vaccinées seront aussi suspendues

• À lire aussi: Permis suspendu pour les infirmières non vaccinées

Selon le Dr Benoit Heppell, il sera difficile d’assurer des soins adéquats aux patients de sa région, vu le manque de personnel.

«Je n’ai pas espoir que ce que le ministre nous promet pour combler les déficits de personnel va arriver. Il semble sortir du personnel de sa poche. Le ministre de la Santé n’est pas à la tête du ministère de la Magie. On n’est pas dans Harry Potter, il ne va pas faire apparaître du personnel soignant», a-t-il dit en entrevue à TVA Nouvelles.

Favorable à la vaccination obligatoire, le médecin aimerait cependant que l’on puisse moduler la mesure en fonction des secteurs.

«Ce que j’attends, déjà, c’est que le plus de gens possible décident de se faire vacciner. J’aimerais aussi, si c’est possible, qu’on puisse moduler l’application dans certains secteurs, pour amoindrir les effets.»

Lettre d’inquiétude

Par ailleurs, tous les chefs de département ont cosigné une lettre d’inquiétude sur le même sujet envoyée aujourd'hui au directeur général du CIUSSS, Stéphane Tremblay.

En plus de leurs inquiétudes, ces professionnels aimeraient que le CIUSSS informe la population sur ce qui s’en vient.

En Estrie, environ 800 employés de la santé pourraient ne pas être vaccinés d’ici à vendredi, selon ce que TVA Nouvelles a appris. Plus de 100 lits pourraient être fermés.

À VOIR AUSSI   

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres