/entertainment/tv
Navigation

«Yellowjackets»: horreur et thriller pour Sophie Nélisse

«Yellowjackets»: horreur et thriller pour Sophie Nélisse
Photo d'archives, Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

Sophie Nélisse débarquait vendredi dernier de Vancouver, où elle tournait depuis avril dans la série américaine Yellowjackets. Un projet mélangeant horreur et thriller, avec entre autres Christina Ricci et Juliette Lewis, qui sera diffusé sur Showtime dès le 14 novembre, puis plus tard sur Crave en version anglaise et française.

• À lire aussi: Qui sont les ados des «Moments parfaits»?

Sophie Nélisse s’affiche depuis six mois avec une chevelure brune sur ses réseaux sociaux. C’est pour les besoins de Yellowjackets, et non par choix, que l’actrice de 21 ans a temporairement mis sa blondeur caractéristique de côté. Est-elle quand même charmée du résultat?

«Honnêtement, non, avoue l’actrice avec candeur. Les premiers jours que j’étais en brun, j’ai pleuré! Maintenant, je m’habitue un peu, et après six mois, je ne déteste plus ça. Mais j’ai toujours été blonde depuis que je suis petite, et je ne m’identifie vraiment pas en tant que brune...»

Sophie Nélisse ne sait pas encore s’il y aura une deuxième saison à Yellowjackets. Si c’est le cas, elle acceptera de se teindre à nouveau les cheveux foncés... mais compte bien redevenir blonde entre-temps.

Zones sombres

La comédienne décrit la trame de Yellowjackets comme «très intense et particulière». Dans les années 90, l’avion d’une équipe de joueuses de soccer adolescentes s’écrase au milieu d’une forêt. Celles qui s’en réchapperont devront ensuite survivre au grand air... avec les moyens qui s’offrent à elle.

Une vingtaine d’années plus tard, on retrouvera ces mêmes femmes devenues adultes, pour constater comment elles ont évolué après le drame, qui les hante toujours.

Le personnage de Sophie Nélisse, dans la seconde partie, est incarné par Melanie Lynskey («Elle est tellement gentille et talentueuse!», avance Sophie), et c’est également dans la portion «adulte» du récit qu’on renouera avec les grands noms que sont Christina Ricci et Juliette Lewis.

«Ça va dans des zones très sombres, même étranges parfois, note Sophie Nélisse. C’est très intense dès le début...»

Le Québec toujours important

Fin 2019, début 2020, Sophie Nélisse avait tourné dans le film The Kid Détective, puis avait enregistré le pilote de Yellowjackets, dont la première saison n’a finalement été mise en boîte qu’au printemps et à l’été derniers. Depuis le début de la pandémie, elle a aussi foulé le plateau de Transplant à Montréal, mais à l’instar de ses collègues artistes, la jeune femme a été plusieurs mois sans travailler. Elle a profité de cette période de disette pour effectuer des travaux de rénovation avec sa famille.

Peu à peu, Sophie Nélisse recommence à auditionner, tant au Québec qu’aux États-Unis, et se réinstalle à Montréal après son séjour à Vancouver. Elle tient toujours à concilier ses engagements dans la Belle Province avec ceux du pays de l’Oncle Sam.

«À 100 %, siffle-t-elle. Je trouve qu’on a tellement de talents et de projets impressionnants et bons, ici. Je ne choisis pas un plus que l’autre; j’y vais selon le projet qui me tombe entre les mains, selon l’équipe. Mais, ici, c’est ma maison, c’est ici que tout a commencé. J’aime autant tourner à Montréal qu’aux États-Unis.»

De tout cœur avec l’Unicef

Preuve qu’elle a gardé les pieds sur terre malgré les horizons étrangers qui s’ouvrent à elle : Sophie Nélisse est porte-parole pour une deuxième année consécutive de la campagne d’Halloween d’UNICEF Canada. Les familles sont encore une fois, entre autres, invitées à créer une page virtuelle afin d’amasser des sous pour l’UNICEF (qui fournit aliments, eau potable et services d’éducation aux enfants dans le besoin). D’autres modes de récoltes de fonds plus traditionnels s’offrent aussi aux petits clowns, princesses et superhéros qui déambuleront dans les rues le soir de la fête.

«Je me souviens, quand j’étais au primaire, je me promenais dans la période de l’Halloween avec ma petite boîte orange, raconte l’ambassadrice. J’ai toujours voulu redonner à la société et aux enfants, de la façon dont je suis capable. Cette cause me touche et me rejoint particulièrement.»

Pour en savoir plus sur la campagne 2021 de l’UNICEF, cliquez ici. Yellowjackets sera en ondes sur Showtime le 14 novembre, puis disponible sur Crave quelque temps plus tard.

À VOIR AUSSI