/news/currentevents
Navigation

Arrêté parce qu’il veut bloquer des ponts partout au Québec

Sa manifestation a pour but de protester contre le passeport vaccinal

Mathieu Gagnon - Manif
Photo tirée d’Instagram Mathieu Gagnon a été arrêté et menotté pour sa manifestation, qui vise à bloquer des ponts partout au Québec pour s’opposer au passeport vaccinal.

Coup d'oeil sur cet article

Le jeune homme de 22 ans qui veut paralyser des autoroutes et bloquer des ponts pour s'opposer au passeport vaccinal a été arrêté et menotté, vendredi dernier à Lévis, par la Sûreté du Québec.

• À lire aussi - Passeport vaccinal: des manifestants veulent encore bloquer des ponts

Mathieu Gagnon est l’organisateur de ce rassemblement prévu de Montréal jusqu’en Abitibi en passant par Ottawa. Il invite des manifestants à bloquer des ponts et des autoroutes vendredi prochain.

Mathieu Gagnon - Manif
Photo tirée d’Instagram

Son action pourrait toutefois lui coûter cher. Selon nos informations, il a été arrêté le soir du 8 octobre par la Sûreté du Québec (SQ), à son domicile, en raison de cette manifestation.

«C’est sûr que ça m’a un peu surpris quand ils m’ont menotté. J’étais dehors. Tout ça est allé très vite, mais je m’y attendais», a confié Mathieu Gagnon. 

Selon un document dont Le Journal a pu prendre connaissance, le jeune homme a par la suite été libéré le jour même par les policiers, avec une promesse de comparaître à la Cour du Québec le 11 janvier 2022.

«J’ai eu des charges pour complot, mais je ne sais pas par rapport à quoi, et incitation à un acte criminel», explique l’organisateur de la manif.    

  •  Écoutez la chronique de Félix Séguin au micro de Richard Martineau sur QUB radio :   

Mathieu Gagnon - Manif
Photo tirée de Facebook

Pour sa part, la SQ n’a pas été en mesure de commenter le cas de M. Gagnon puisque son arrestation demeure privée. 

Manifestation toujours prévue

Malgré cette arrestation, l’organisateur affirme que le rassemblement aura toujours lieu vendredi. 

«La manif est encore sur les réseaux sociaux. Si on lit entre les lignes, il n’y a rien de nouveau pour le moment», a brièvement avoué Mathieu Gagnon.

  • Écoutez la chronique judiciaire de l’ex-juge Nicole Gibeault à QUB radio

 

Mathieu Gagnon - Manif
Capture d'écran tirée de Facebook

À Montréal, les ponts Jacques-Cartier et Samuel-De Champlain sont ciblés par les manifestants. Dans la Capitale-Nationale, ce sont les ponts de Québec et Pierre-Laporte. 

Les automobilistes sont aussi invités à rouler à 60 km/h sur les autoroutes de partout au Québec, «pour créer un grand trafic», peut-on lire dans la description du rassemblement sur les réseaux sociaux. 

  • Écoutez le journaliste Alexandre Dubé avec Benoit Dutrizac sur QUB Radio:  

D'ailleurs, des centaines de personnes ont confirmé mercredi après-midi, sur Facebook, leur participation à l’événement, nommé «Blocage camionneurs, autos, routes, ponts Québec et Montréal».

Des militants ont déjà bloqué le pont-tunnel Louis-Hippolyte-La Fontaine le 13 mars dernier.
Photo d'archives, TVA Nouvelles
Des militants ont déjà bloqué le pont-tunnel Louis-Hippolyte-La Fontaine le 13 mars dernier.

Rappelons que des militants ont déjà bloqué le pont-tunnel Louis-Hippolyte-La Fontaine le 13 mars dernier, après une manif contre les mesures sanitaires à Montréal.

Des militants ont déjà bloqué le pont-tunnel Louis-Hippolyte-La Fontaine le 13 mars dernier.
Photo d'archives, TVA Nouvelles
Des militants ont déjà bloqué le pont-tunnel Louis-Hippolyte-La Fontaine le 13 mars dernier.

À VOIR AUSSI...