/world/usa
Navigation

La Californie continue à brûler

La Californie continue à brûler
AFP

Coup d'oeil sur cet article

LOS ANGELES, États-Unis | Les pompiers californiens combattaient mercredi un brasier ayant déjà dévasté près de 55 km2 et forcé les autorités à donner l’ordre d’évacuer les zones proches depuis son début, lundi. 

• À lire aussi - Feux de forêt en Australie: les pompiers de la SOPFEU récompensés

L’« Alisal Fire » dévaste un canyon sec et broussailleux à une trentaine de kilomètres au nord-ouest de la ville côtière de Santa Barbara, dans l’ouest du pays, et n’est contenu qu’à 5 %, selon le service des Forêts des États-Unis.

Plus de 765 pompiers tentent d’éteindre ce feu, le dernier en date d’une saison des incendies déjà dévastatrice.

« Le principal obstacle a été les forts vents qui ont limité les accès sûrs pour éteindre le feu et l’utilisation d’avions pour soutenir l’extinction du feu », selon un rapport d’incident.

La Californie continue à brûler
AFP

La cause de l’incendie n’a pas encore été déterminée.

Le shérif du comté de Santa Barbara a ordonné des évacuations sur un tronçon de 16 km, et une portion de la célèbre route 101, qui longe la côte pacifique, a dû être coupée.

La Californie est en proie à des brasiers de plus en plus nombreux et destructeurs.

La Californie continue à brûler
AFP

Fin juillet, la superficie brûlée dans l’État était en hausse de 250 % par rapport à 2020, pourtant déjà l’une des pires années en terme d’incendies.

Le nombre et l’intensité des feux de forêt se sont multipliés ces dernières années dans l’ouest des États-Unis, avec un très net allongement de la saison des incendies.

Selon les experts, ce phénomène est notamment lié au réchauffement de la planète : l’augmentation de la température, la multiplication des canicules et la baisse des précipitations par endroits forment un cocktail incendiaire idéal.

À VOIR AUSSI...