/sports/hockey
Navigation

Le Titan pourrait être privé de Hendrix Lapierre pour longtemps

Il a marqué son premier but dans la LNH avec les Capitals, mercredi soir

HKN-HKO-SPO-NEW-YORK-RANGERS-V-WASHINGTON-CAPITALS
Photo AFP Moment inoubliable pour Hendrix Lapierre (29), qui a inscrit son premier but dans la LNH dans un gain de 5 à 1 contre les Rangers de New York, hier soir.

Coup d'oeil sur cet article

Le Titan d’Acadie-Bathurst a de grandes aspirations cette année et l’une des pièces maîtresses de ses espoirs de championnat s’appelait – et s’appelle toujours – Hendrix Lapierre. Même si le Québécois de 19 ans a officiellement fait ses débuts dans la LNH hier soir avec les Capitals de Washington, le Titan n’a pas l’intention de s’apitoyer sur son sort.

La formation du Nouveau-Brunswick a payé le gros prix l’été dernier pour faire l’acquisition de Lapierre : des choix de première ronde en 2023 et 2024, des sélections de troisième et quatrième tours ainsi que les joueurs Julien Bourget et Alexis Dubé. Si jamais Lapierre devait passer la saison à Washington, une clause négociée entre le Titan et les
Saguenéens de Chicoutimi stipule que les choix seraient retournés au Titan. Pour l’instant, le directeur général de l’équipe Sylvain
Couturier n’exclut aucun scénario.

« au jour le jour » 

« En faisant son acquisition, on savait qu’Hendrix Lapierre était un très bon joueur, un attaquant repêché premier au total dans notre ligue et en première ronde dans la LNH même s’il avait raté presque toute sa saison de repêchage. On était donc au courant qu’il y avait des chances qu’il joue dans la LNH. Pour le moment, les Capitals nous disent qu’ils vont suivre sa progression au jour le jour. 

« On lui souhaite de réussir. Ce n’est pas une situation où on souhaite que son malheur fasse notre bonheur. De toute façon, je ne suis pas inquiet que les Capitals vont prendre la meilleure décision autant pour leur organisation que pour
Hendrix. »

Premier but

Hendrix Lapierre n’a pas mis trop de temps à faire sentir sa présence dès son premier match régulier dans la LNH.

Hier soir, il a fait bouger les cordages au deuxième engagement contre les Rangers de New York devant ses nouveaux partisans au Capitol One Arena. Les Capitals l’ont facilement emporté 5 à 1.

Le Titan va bien

Malgré l’absence de Lapierre, le Titan a remporté ses cinq premières parties de la saison. C’est la seule et unique chose qui compte en ce moment, ajoute Couturier. « On n’a pas l’intention de vivre d’espoir. Notre club était prêt à passer un message en remportant ses cinq matchs sans Hendrix. Oui, c’est un gros morceau, mais je pense qu’on ne donne pas assez de crédit à notre groupe. On a gagné tous nos matchs, mais depuis une semaine, tout le monde ne me parle que d’Hendrix Lapierre. Nous comptons sur une belle profondeur, on marque des buts, notre défensive n’en accorde que deux en moyenne par match et on compte sur deux gardiens no 1. En plus, certains joueurs peuvent en donner encore plus. »

Kidney fait bien

Parmi les joueurs qui ont grandement contribué aux succès de son équipe jusqu’à présent, on compte l’espoir du Canadien Riley Kidney. Avant les matchs d’hier soir, il trônait au sommet des pointeurs de la LHJMQ avec 10 points en cinq parties.

« Je sais qu’il était déçu de son camp à Montréal et qu’il aurait aimé avoir une invitation pour le camp principal. Il est arrivé ici avec des choses à prouver et il a pris les choses en main. Tout le crédit lui revient. Jusqu’à maintenant, il n’y a pas un match au cours duquel il n’a pas dominé. Offensivement, il va faire des points dans notre ligue. Il doit encore prendre de la force physique et l’expérience d’un camp professionnel lui a permis de voir sur quoi il doit travailler. Les partisans du CH vont l’aimer », a prédit Couturier.

Rappelons que le Tricolore avait sélectionné Kidney avec le 63e choix de la deuxième ronde, lors du dernier repêchage.