/news/politics
Navigation

Coderre se prononce pour la vaccination obligatoire des employés municipaux, Plante ne veut pas «politiser» la décision

Coderre se prononce pour la vaccination obligatoire des employés municipaux, Plante ne veut pas «politiser» la décision
Joël Lemay / Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

Le candidat à la mairie de Montréal Denis Coderre s’est prononcé jeudi pour la vaccination obligatoire de tous les employés municipaux. De son côté, sa principale adversaire, Valérie Plante, refuse de «politiser» la décision. 

• À lire aussi: Projet Montréal promet de transformer des terrains vagues en plateaux sportifs

• À lire aussi: Coderre veut transformer le viaduc Notre-Dame en un parc linéaire

«Je crois que tous les employés de la Ville devraient être vaccinés», a-t-il soutenu jeudi matin, en réponse aux questions des journalistes.

«Je pense que tous ceux qui ont un poste de responsabilité, comme les maires, devraient l’être. Si on veut s’assurer qu’on revienne à la normale, on a des responsabilités», a-t-il ajouté.

M. Coderre avait été invité à faire part de son avis à la suite de la décision du ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, de repousser la date butoir de la vaccination obligatoire pour le personnel du réseau de la santé.

«Moi, je ne sors pas une décision de mon chapeau», s’est exclamée son adversaire, Valérie Plante, qui refuse de «politiser» le dossier.

«J’ai toujours travaillé avec mes collaborateurs. Si M. Coderre ne parle pas à la Santé publique et le gouvernement du Québec; ce n’est pas lui le maire, c’est moi, donc c’est un peu normal», a-t-elle réagi.

Néanmoins, elle ajoute que la vaccination demeure «primordiale» à ses yeux et que la Ville est prête pour plusieurs scénarios.

«Si le gouvernement du Québec décidait que les premiers répondants devaient être vaccinés, on est prêt à aller de l’avant, mais il faut que ça soit fait de façon cohérente», a-t-elle révélé.