/news/coronavirus
Navigation

Déconfinement: bars et restos à pleine capacité dès novembre

Le déconfinement se poursuit graduellement

Coup d'oeil sur cet article

Les bars et restaurants du Québec pourront à nouveau fonctionner à pleine capacité à compter du 1er novembre. 

• À lire aussi: Danse et non-port du masque au Centre Bell: les risques d’éclosion sont jugés très faibles

• À lire aussi: Le ministre Dubé n’est pas là pour gagner un «concours de popularité»

La Santé publique laissera donc tomber les restrictions liées au nombre de personnes qui peuvent être admises dans un établissement. 

Les clients des bars et restaurants devront toujours demeurer assis, mais la distance entre les tables pourra être réduite de 2 mètres à 1 mètre. En deçà de cette distance, des mesures barrières devront s’appliquer. 

Présentement, les bars doivent limiter leur clientèle à 50 % de la capacité.

  • Écoutez l’entrevue avec Martin Vézina, directeur affaires publiques et gouvernementales de l’Association Restauration Quebec au micro de Benoit Dutrizac sur QUB radio :

Heures normales

Les heures normales pourront également s’appliquer, alors que les débits de boisson doivent pour l’instant cesser de servir de l’alcool à 1 h, puis fermer leurs portes à 2 h.  

Toutefois, les bars et restaurants devront continuer de respecter un maximum de 10 clients par table ou les occupants d’un maximum de trois résidences.

Malgré ces assouplissements, le chant et la danse demeureront interdits. Les clients devront également continuer de porter le masque.

Propriétaires heureux

Les représentants des deux principales associations d’établissements licenciés se sont réjouis des assouplissements, jeudi.  

Pour Renaud Poulin, cela signifie une hausse de revenus d’environ 30 % pour son Resto Bar La Chope, à Châteauguay. Il s’agit d’une « excellente nouvelle », affirme celui qui est également PDG de la Corporation des propriétaires de bars, brasseries et tavernes du Québec. 

La Nouvelle Association des Bars du Québec salue également la décision de Québec. « La capacité qui sera permise, c’est celle sur laquelle on fait nos prévisions pour être rentables », dit son président, Pierre Thibault. 

Ces assouplissements arrivent au même moment où cessera l’aide gouvernementale. 

D’autres défis

« Je suis vraiment content qu’ils ouvrent un peu le robinet. Reste à trouver le personnel maintenant », explique pour sa part Hugues Philippin, l’un des propriétaires du restaurant Chic Alors !, situé dans le secteur de Cap-Rouge.

« C’est une suite logique après la pleine capacité du Centre Bell (...) C’est important par contre que les restaurateurs respectent les règles afin d’éviter les dérapages », ajoute Ivan Waddell, associé et copropriétaire du restaurant Archibald du Petit Champlain.

« Ça va faire du bien, mais il reste du travail à faire. Il va y avoir 21 000 personnes samedi au match d’ouverture au Centre Bell. C’est quoi la différence ? J’ai hâte que les gens puissent s’amuser sans contrainte », mentionne Philippe Desrosiers, propriétaire de la brasserie L’Inox, sur Grande-Allée. 

Le propriétaire du bar sportif Vegas 2.0 a de son côté refusé d’applaudir. « Certains sont contents, mais pas tous. Les gens ne peuvent pas danser ni rien encore. Pour le premier match du Canadien, j’ai eu sept clients », a lancé Richard Poulin.

À VOIR AUSSI:           

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres