/news/education
Navigation

Garderies privées non subventionnées: journées de protestation les 20 et 21 octobre

Preschool teacher with children playing with colorful wooden didactic toys at kindergarten
Photo Adobe stock

Coup d'oeil sur cet article

Pour réclamer l’équité dans le réseau de la petite enfance, les garderies privées non subventionnées seront fermées les 20 et 21 octobre à travers tout le Québec.

• À lire aussi: Les éducatrices en garderie ont raison

L’Alliance québécoise des garderies privées non subventionnées (AQGPNS) dénonce un système «inique» en vigueur depuis 22 ans et plaide pour une homogénéisation des services de garde, publics ou privés, subventionnés ou non.

  • Écoutez l'entrevue de la présidente du Conseil du trésor, Sonia Lebel, avec Benoit Dutrizac sur QUB Radio:

L’Alliance revendique un même tarif réduit de 8,50$ partout dans l'ensemble du réseau, incluant les garderies privées non subventionnées.

Outre l’abolition de la place 0-5 ans, l’organisation demande également de changer le caractère «discriminatoire» et limitatif des appels d’offres qui allouent 85% des places aux centres de la petite enfance (CPE).

Dans un communiqué rendu public jeudi, l’AQGPNS brandit déjà la menace de trois autres jours de protestation, si jamais le gouvernement Legault choisissait d'ignorer les doléances des garderies non subventionnées.

À VOIR AUSSI...