/sports/hockey
Navigation

Lafleur sera immortalisé au Centre Vidéotron

La LHJMQ retirera officiellement son no 4 lors d’une cérémonie le 28 octobre

Levée de bannières
Photo d’archives Malgré ses traitements contre le cancer, Guy Lafleur sera présent à Québec le 28 octobre prochain pour y être honoré. Le 29 septembre dernier, les Olympiques de Gatineau avaient hissé le numéro 4 de Lafleur dans les hauteurs du nouveau Centre Slush Puppie.

Coup d'oeil sur cet article

Guy Lafleur sera officiellement un immortel le 28 octobre prochain. Malgré le dur combat qu’il livre au cancer, l’ancienne gloire des Remparts sera au Centre Vidéotron pour la cérémonie du retrait de son chandail no 4 aux quatre coins de la LHJMQ.

• À lire aussi - LHJMQ: Le retrait du numéro de Guy Lafleur aura lieu à Québec

Le démon blond a entrepris une nouvelle vague de traitements au début du mois d’octobre qui l’affaiblissent considérablement.

« Certains passent à travers, d’autres pas, avait-il mentionné le 30 septembre dernier en marge de la cérémonie d’ouverture du nouveau centre Slush Puppie de Gatineau. C’est la loi de la jungle. Mais je me dis que si la médecine a réussi à fabriquer en un an un vaccin contre la COVID, des efforts peuvent être faits pour trouver des remèdes qui peuvent nous guérir du cancer », avait-il ajouté, expliquant que son médecin l’avait averti qu’il perdrait ses cheveux et qu’il ressentirait davantage de fatigue.

CÉRÉMONIE TRADITIONNELLE

La LHJMQ, qui organisera la cérémonie du 28, n’a donc pas l’intention de surtaxer l’homme de 70 ans. On procédera à une cérémonie sobre, mais à l’image de la légende qu’il a été, avant la rencontre entre les Remparts de Québec et les Cataractes de Shawinigan.

« En ce moment, les traitements que subit M. Lafleur sont un peu plus difficiles. C’est donc plus difficile pour lui d’avoir un niveau d’énergie suffisant pendant plusieurs heures. Notre objectif est de tenir une cérémonie de retrait de chandail traditionnelle », explique le directeur des communications de la LHJMQ, Maxime Blouin.

PROCHES ET COÉQUIPIERS

Guy Lafleur sera donc accompagné de sa famille : sa femme Lise, leurs enfants et leurs petits-enfants. 

Les Remparts, qui organisent conjointement la cérémonie avec la LHJMQ, ont aussi lancé un appel à tous les coéquipiers de l’édition 1971 des Remparts. En date de jeudi, quelques-uns avaient déjà confirmé leur présence, dont André Savard qui servira de porte-parole des « Remparts en or » durant la cérémonie de retrait de chandail.

L’organisation des Diables rouges a toutefois confirmé jeudi, et sans réelle surprise, que M. Lafleur ne rencontrerait pas les amateurs de hockey de Québec en marge de la cérémonie du 28 en raison de son état de santé précaire et des contraintes sanitaires imposées par la pandémie de COVID-19.

Rappelons que la LHJMQ avait fait l’annonce en mai dernier que le no 4 de Guy Lafleur allait être retiré par les 18 formations du circuit. La pandémie et les restrictions sanitaires avaient toutefois retardé la date de cette cérémonie.

À VOIR AUSSI...