/lifestyle/columnists
Navigation

Réplique à «Maman peinée»

Coup d'oeil sur cet article

À cette dame qui vous décrivait les dérives de son garçon qui, pour la énième fois dans sa vie d’adulte lui fait la tête et la malmène, je voudrais dire de cesser de s’en faire pour un pareil ingrat. De la façon dont elle le décrit, surtout dont elle décrit ses agissements passés, je pense qu’il s’agit d’un magnifique exemple de manipulateur narcissique, et qu’il n’y a rien à faire avec ce genre d’individu.

C’est probablement sa façon à lui de prendre le contrôle sur son entourage. Au lieu de se remettre en question, chaque fois que quelque chose ne fait pas son affaire il explose, faisant porter la responsabilité de sa réaction à fleur de peau sur son père de son vivant, sur sa belle-mère, et finalement sur vous.

Il existe un proverbe que vous devriez méditer et qui dit « Ne parle pas aux oreilles de l’insensé, car il méprise la sagesse de tes discours ». Ma chère « Maman peinée », cessez donc de vous poignarder l’âme avec l’attitude puérile de votre fils. Vous n’avez pas à vous excuser de quelque chose dont vous n’êtes pas responsable, et ainsi concourir à lui ouvrir une autre porte pour qu’il abuse encore de vous. 

C’est lui qui est responsable de son péché et surtout pas vous. Pardonnez-lui sa faute pour ne pas rester avec son emprise sur le cœur, et remettez-vous-en au Seigneur pour ce qu’il vous reste de vie, car il prend soin de ceux qui l’aiment et qui se confient à lui. Comme vous semblez être solitaire et en souffrir, je signale que j’ai vu en ligne que les Petits Frères ( 1 866 627-8653) offraient la visite de bénévoles pour les personnes âgées dans votre situation. Communiquez donc avec eux à la place. Bonne chance et soyez heureuse.

Linda

J’espère que cette personne comprendra votre message et acceptera le verdict peu élogieux, mais si réaliste, que vous faites de son fils. Permettez-moi cependant d’en douter. Car autrement, ce réveil se serait fait depuis longtemps. Et si par miracle elle vous écoutait et mettait aussi en pratique ce que je lui conseillais, elle s’assurerait une fin de vie tellement plus calme et sereine.