/news/society
Navigation

Une plateforme web pour promouvoir les emplois en tourisme

La ministre du Tourisme, Caroline Proulx
Photo d'archives, Stevens Leblanc La ministre du Tourisme, Caroline Proulx

Coup d'oeil sur cet article

L’industrie touristique propose une plateforme numérique pour contrer la pénurie de main-d’œuvre dans ce secteur névralgique qui a été grandement affecté par la pandémie de COVID-19.

• À lire aussi - La fermeture de la frontière: «Ç'a été une catastrophe»

Le site Mon emploi en tourisme fait le pont entre les employeurs et les employés potentiels, en affichant les offres disponibles selon les régions.

Jusqu’à présent, une soixantaine de postes sont affichés au Bas-Saint-Laurent. «C’est en plein le temps de travailler en tourisme alors que la relance bat son plein», a affirmé jeudi la ministre du Tourisme, Caroline Proulx.

De surcroit, la plateforme regroupe également des capsules et des témoignages portant sur le domaine touristique.

Le site s’adapte en fonction des besoins des gens à la recherche d'un emploi. «On souhaite donner une voix à la crise de main-d’œuvre», a ajouté Pierre Lévesque, directeur général de Tourisme Bas-Saint-Laurent.

Si cette plateforme est mise de l’avant en prévision de l’hiver, c’est parce que le Bas-Saint-Laurent englobe un total global de 800 entreprises touristiques.

Pour la prochaine saison, l’industrie du tourisme veut s’assurer de continuer sur sa lancée estivale. «On a fait une première campagne cet été et il y en aura d’autres au cours des prochaines années», a mentionné Pierre Lévesque.

À VOIR AUSSI