/news/currentevents
Navigation

Des gangs en mode recrutement près des écoles

Coup d'oeil sur cet article

Il semble que plusieurs gangs de rues soient en mode recrutement près des écoles de Montréal. C'est d'ailleurs le cas à Montréal-Nord, un arrondissement chaud en matière de crime. 

• À lire aussi: [PHOTOS] Montréal: une femme dans un état critique après avoir été poignardée

Depuis plusieurs mois, des coups de feu retentissent chaque semaine dans la métropole, mais aussi à Laval et à Longueuil.

Il y a une recrudescence de membres de groupes criminalisés qui se promènent près des écoles secondaires pour tenter d’attirer et de recruter de jeunes hommes et de jeunes femmes.

L'information a été confirmée par différentes sources policières. Les policiers disent d’ailleurs être aux aguets, pour éviter que les groupes criminalisés réussissent à recruter des jeunes.

«J’ai des échos, et il y a même des mamans qui viennent faire des tours autour des écoles», a noté une mère de famille dans Montréal-Nord.

«J’ai peur qu’il y ait des coups de feu. Il y a des gens qui peuvent se faire atteindre par une balle perdue, a-t-elle ajouté. C’est terrible, on ne veut même pas penser à ça, on veut qu’on règle le problème.»

Denis Coderre, chef d’Ensemble Montréal, s’est d'ailleurs présenté samedi matin à Montréal-Nord, pour discuter avec les citoyens de la problématique.

«Je dirais que les gangs de rue recrutent beaucoup plus rapidement que nos services de police. Nos services de police manque d'effectifs, alors que les gangs de rue ont une facilité, et une proximité [avec les jeunes]», a témoigné Abdelhaq Sari, conseiller de la Ville dans l’arrondissement de Montréal-Nord.