/misc
Navigation

Rouge et Or: Jonathan Breton-Robert revient au jeu contre le Vert et Or

Le receveur de passe lavallois Jonathan Breton-Robert effectuera un retour au jeu avec le Rouge et Or.
Photo Didier Debusschere Le receveur de passe lavallois Jonathan Breton-Robert effectuera un retour au jeu avec le Rouge et Or.

Coup d'oeil sur cet article

Le receveur de passe lavallois Jonathan Breton-Robert a toujours trouvé le moyen d’effectuer de gros jeux dans l’offensive dirigée par Justin Éthier. L’étudiant de dernière année affichait un énorme sourire après le dernier entraînement des siens, sachant qu’il aura de nouveau l’occasion d’ajouter son grain de sel sur le terrain.

• À lire aussi: Rouge et Or: Jean-William Rouleau sort de l’ombre

• À lire aussi: Vert et Or: un retour à la maison contre le Rouge et Or pour Jean-Philippe Hudon

« Je suis tellement content d’être de retour. Je ne ressens plus aucune douleur à l’aine et je suis prêt à remplir n’importe quel rôle que les entraîneurs veulent me confier », explique celui qui a raté tous les matchs de sa formation jusqu’à maintenant. 

Le dynamique joueur offensif ne s’attend aucunement à être rouillé sur le terrain. 

« J’ai bien pratiqué cette semaine et je ne suis pas craintif de revenir. J’ai hâte de retrouver la petite routine avant la partie, la foule du Stade Telus et tout ce qui fait que c’est spécial d’être dans l’uniforme du Rouge et Or le jour d’une partie. »

L’athlète âgé de 25 ans avoue qu’il entrevoyait sa dernière saison d’une autre façon, même s’il est finalement soulagé de jouer une partie. 

« Quand t’es blessé, c’est normal de te sentir un peu à l’écart de l’équipe. Ce n’est vraiment pas plaisant de regarder une partie dans les estrades et d’avoir un sentiment d’impuissance. Tu essaies de rester impliqué, mais il n’y a rien comme de jouer une partie. »

La seule ombre au tableau pour le receveur est qu’il ne pourra jouer avec son frangin qui a été retiré de l’alignement avec une blessure très similaire à la sienne.

« C’est plate parce que dès que j’arrive, c’est lui qui s’en va. Le plan maintenant est que je reste dans l’alignement jusqu’à la fin et qu’il vienne me rejoindre », termine le natif de Saint-Anselme à propos de son frère jumeau, Vincent, qui est porteur de ballon.

Un coordonnateur heureux

Il n’y avait pas que Jonathan Breton-Robert qui avait le sourire facile puisque Justin Éthier pourra compter pour la première fois de la saison sur un arsenal de receveurs complet pour l’affrontement face au Vert et Or. 

« Ça va faire du bien de retrouver Jonathan en attaque. Il apporte beaucoup d’expérience. C’est positif également de retrouver la santé de nos receveurs à l’approche des séries. On va essayer de construire là-dessus. »

Le grand manitou de l’offensive lavalloise voyait deux aspects importants dans ce retour à la santé.

« Plus tu possèdes des outils en offensive, plus tu peux te permettre une certaine créativité. L’autre point est que chaque menace offensive que tu possèdes apporte un casse-tête supplémentaire pour le coordonnateur défensif adverse. »

À VOIR AUSSI