/opinion/blogs/mechantsraisins
Navigation

Nos auteurs

Le plaisir de boire selon Prà!

Le plaisir de boire selon Prà!
Photo Patrick Désy

Coup d'oeil sur cet article

Oubliez les valpolicellas dans leur forme classique, concentrée et tannique. Pour ne pas dire rustique... Les vins préparés par Graziano Prà et sa famille font partie de ces vins d’artiste qui se distinguent par leur qualité première: être bus sans détour avec le plus grand des plaisirs!

Un mot tout de même sur l’amarone, le roi du valpolicella. Ce sont des vins préparés avec des raisins qu’on laisse sécher entre 3 et 4 mois sur de grands treillis. Cette méthode, dite appassimento en italien, fait perdre jusqu’à 40% d’eau au raisin, ce qui concentre le sucre et explique le degré d’alcool élevé (plus de 16%). Deux cépages sont obligatoires: la corvina, qui, avec sa peau épaisse, apporte l’acidité et conserve la fraîcheur du fruité, et la rondinella, qui, comme son nom l’indique, tend à apporter la rondeur. Suivant un élevage de plusieurs mois en barrique, il en résulte un rouge habituellement très coloré, dense et onctueux, tout en montrant parfois des tanins fermes et une grande fraîcheur. 

Or, la magie des vins chez Prà réside précisément dans leur caractère accessible. Des robes pâles et lumineuses. Des intensités de parfums déroutantes et des structures de bouche axées sur la finesse sans perdre en densité. Même pour l’amarone! Ce sont des vins qui font du bien. Un modèle qui colle bien à la mode actuelle des vins plus faciles à boire tout en conservant une authenticité certaine. Bravo!

Buvez moins. Buvez mieux.


Prà, Morandina, Valpolicella 2020, Italie

24,65$ - Code SAQ 12131964 – 12,5% - 4 g/L - Bio

Aussi bon que le 2019, voire meilleur. On est plus près ici du beaujolais avec un fruité vibrant et gouleyant. Une robe pâle et brillante. Un nez bourré de petits fruits rouges, de réglisse et de thym. C’est léger, friand, juteux et gourmand à souhait. À servir frais (1h au frigo).

★★★ $$ 1⁄2


Prà Morandina, Valpolicella Superiore Ripasso 2018, Italie

34,00$ - Code SAQ 12717826 – 14,5% - 7 g/L – Bio

On peut expérimenter le «goût» de l’amarone en se rabattant sur le ripasso (qui veut dire «repassé»). Moins cher, c’est un vin dont le jus de raisin en fermentation est «repassé» sur un marc de raisins séchés, le plus souvent d’amarone, ce qui apporte structure et richesse. Celui des Prà reste pourtant un modèle de buvabilité. Certes plus structuré que le précédent, il montre une sapidité certaine et une délicatesse impressionnante. Impossible de penser que le vin fait plus de 7 g de sucre. Bien parfumé avec des notes de réglisse et de fruits noirs. Coup de cœur assuré! 

★★★ 1⁄2 $$$ 1⁄2


Prà Morandina, Amarone della Valpolicella 2016, Italie

62,50$ - Code SAQ 12469295 – 16,5% - 5 g/L - Bio

Sachant qu’il faut 3 kg de raisins frais pour faire une bouteille, on comprend pourquoi le prix d’un amarone est habituellement élevé. En revanche, c’est un vin qui possède un grand potentiel de garde. Personnellement, je le préfère en jeunesse. C’est d’ailleurs le cas de celui des Prà. Une caresse évoquant des parfums complexes de réglisse, d’épices, de chocolat, d’olive noire, de camphre et de prune. Attaque souple et précise sur un fruité frais. La bouche gagne en puissance, en définition et en structure. Finale longue, pleine et à peine capiteuse. Une merveille.

★★★★ $$$$

Légende  

★ Correct

★★ Bon

★★★ Très bon

★★★★ Excellent

★★★★★ Exceptionnel  

  • Plus d’étoiles que de dollars: il vaut largement son prix.  
  • Autant d’étoiles que de dollars: il vaut son prix.  
  • Moins d’étoiles que de dollars: il est cher.