/weekend
Navigation

Déjouez ces individus toxiques!

Isabelle Nazare-Aga
Photo courtoisie Isabelle Nazare-Aga

Coup d'oeil sur cet article

Spécialiste de la question des pervers narcissiques, qui peuvent être tant des hommes que des femmes, Isabelle Nazare-Aga propose cet automne une édition adaptée et illustrée de son best-seller Les manipulateurs sont parmi nous. Ouvrage indispensable pour détecter ces individus qui vont nous pourrir la vie, ce livre présente les 30 caractéristiques principales des « manips » et propose des stratégies efficaces pour contrecarrer leur attitude toxique.

Cette nouvelle version illustrée par Sophie Lambda est basée sur l’ouvrage pionnier d’Isabelle Nazare-Aga, un best-seller vendu à 290 000 exemplaires. 

La spécialiste fournit des clefs pour déjouer les manipulateurs qui se cachent parfois derrière les masques de la gentillesse, de la séduction, de la timidité ou de la générosité. 

Ces individus hautement toxiques sont habiles pour communiquer de manière floue, vous culpabiliser, mettre en doute vos capacités et n’hésitent pas à utiliser la flatterie pour arriver à leurs fins.

Jointe en France pour une entrevue téléphonique, Isabelle Nazare-Aga explique que les manipulateurs ne peuvent pas changer, pandémie ou pas. 

« Ça ne peut pas changer parce qu’il s’agit d’un trouble de personnalité. C’est une pathologie. Ce ne sont pas les circonstances qui les font guérir – ça n’existe pas. Il y a sûrement moins de têtes sur lesquelles ils ont appuyé cette dernière année et demie. Mais ça a dû être certainement plus difficile à vivre pour les conjoints et les enfants, à cause du confinement. »

Signal d’alarme

Quel est le premier signal d’alarme à retenir lorsqu’on a le sentiment d’être face à un manipulateur ? « Le premier effet, ça va être sur vous. Le premier signal, c’est votre modification de votre estime personnelle. Vous vous trouvez soudain nul, incompétent, inintéressant, même plus compétent dans du travail ou des habitudes dans lesquels vous excellez d’habitude. »

Elle explique qu’on se sent plus anxieux, qu’on a des troubles du sommeil, des boutons, mal au ventre... qu’on ressasse, on se répète des phrases que l’on a entendues de la part de cette personne. « On ne peut pas faire un diagnostic avec les 30 caractéristiques que j’ai données depuis 1997 aussi rapidement sans qu’il y ait d’abord un effet sur nous, sinon, on ne se pose pas de questions. »

Résultat ? « On se sent moins libre, on se sent anxieux, on a des troubles somatiques. Chacun va avoir sa zone physique plus fragilisée par la vie qui va se réveiller. Ensuite, on va vérifier ce que la personne me dit, comment elle fonctionne vis-à-vis de moi. » Les effets néfastes se font parfois sentir en une seule journée.

Quelquefois, on croit être le seul à être la cible... mais on ne l’est pas, précise-t-elle : tout son entourage est affecté, que ce soit sur le plan professionnel, familial, conjugal, amical, du voisinage. 

« La manipulation, c’est subtil. C’est un petit sourire, une réflexion de trois mots, et pourtant, ce n’est pas une insulte... On se dit : c’est à cause de moi tout ça, et qu’il ou elle a peut-être raison de me dire que je ne sais pas élever mes enfants, ou que je rate tout. »

Une arme efficace

Et quel bouclier peut-on utiliser pour les rebuter ? « L’indifférence. Ce sont des individus qui se nourrissent de nos réactions émotionnelles. Alors, ça peut être la honte, ou bien on réagit de façon agressive même si on a raison, parce qu’on a été attaqué, ne serait-ce que par l’ironie. Le manipulateur ou la manipulatrice se délecte de nos réactions émotionnelles. C’est assez étrange à comprendre, mais c’est la seule explication qu’on a : ils ont besoin de créer une réaction chez l’autre pour se sentir dans le pouvoir. » 

  • Isabelle Nazare-Aga est thérapeute comportementaliste et cognitiviste. 
  • Elle a exercé pendant plus de 30 ans en cabinet et dirigé des stages d’affirmation et d’estime de soi, de recherche de valeurs personnelles, de communication et de gestion de stress. 
  • Elle présente aussi des séminaires sur l’art de faire face aux manipulateurs. 
  • Elle a écrit les best-sellers Les manipulateurs et l’amour, Sortez de votre coquille ! et Je suis comme je suis.  

EXTRAIT 

<b>Les manipulateurs sont parmi nous</b><br />
Isabelle Nazare-Aga<br/>
illustré par Sophie Lambda<br/>
Les Éditions de l’Homme<br/>
144 pages<br/>
Sorti le 15 septembre
Photo courtoisie
Les manipulateurs sont parmi nous
Isabelle Nazare-Aga
illustré par Sophie Lambda
Les Éditions de l’Homme
144 pages
Sorti le 15 septembre

« Quatre-vingt-dix pour cent des gens sont sensibles aux manipulateurs. Le premier symptôme relié à la fréquentation d’une personne toxique est l’anxiété. Vous ruminez ? Toujours au même sujet ? Vous avez du mal à vous endormir ou vous vous réveillez trois fois dans la nuit alors que d’habitude vous dormez bien ? Vos petits ennuis de santé habituellement bien maîtrisés refont surface (trouble de la digestion, de peau, migraines) ? Vous fumez ou buvez davantage qu’à l’habitude ? Vous tombez en dépression ?

Si vous ressentez ces malaises avec une personne de votre entourage, c’est qu’il existe un dysfonctionnement dans la relation que vous entretenez avec elle. Vous n’en êtes pas obligatoirement la cause directe. Il est important d’y voir clair. Les manipulateurs sont indéniablement des rongeurs d’énergie et le plus grand stress relationnel qui soit ! »