/lifestyle/columnists
Navigation

Des courges SVP

Différentes variétés de courges
Photo Adobe Stock

Coup d'oeil sur cet article

Les courges d’hiver sont de retour depuis quelques semaines et on s’en réjouit ! De formes et de couleurs variées, elles sont disponibles dans toutes les épiceries, mais plusieurs les boudent ne sachant trop comment les préparer ! Cap sur ce légume riche en vitamines !

Des variétés pour tous les goûts 

Les courges appartiennent à la famille des cucurbitacées comme le melon et le concombre. Contrairement aux courges d’été, les courges d’hiver sont cueillies à maturité. De ce fait, elles contiennent souvent des graines plus coriaces ainsi qu’une pelure dure et non comestible. Aussi, leur chair est plus sucrée. Il existe une multitude de variétés de courges. Il y a la courge poivrée, la spaghetti, la butternut, la carnaval, la buttercup, la giraumon, la golden, la sweet mama, la lumina et plus encore ! Tant de formes, parfois originales, de couleurs et de saveurs à découvrir ! Plusieurs connaissent la courge spaghetti. Elle possède un doux arôme de noix et sa chair, de couleur jaune clair à jaune foncé, se défait en grands filaments après la cuisson, d’où son nom. Elle se consomme habituellement en substitut des pâtes dans la plupart des recettes. Elle peut aussi être cuisinée en choucroute ou en salade. Parmi les variétés offertes, on retrouve la courge Spaghetti, l’Orangetti, la Stripetti et la Small Wonder. 

Citrouille ou Potiron ?

Plusieurs croient que le terme potiron est l’appellation française pour la citrouille. Mais il s’agit bien de deux espèces différentes. Le pédoncule de la citrouille est nervuré, rappelant un tronc d’arbre, et son goût est fibreux, très subtil ce qui nécessite beaucoup d’assaisonnements. Le potiron quant à lui contient plus d’amidon et a un goût plus sucré, son pédoncule est lisse, rappelant un bouchon de liège.

En cuisine, la citrouille est plus appropriée en dessert. Le potiron se prête bien aux potages et aux gratins.

Valeurs nutritives

Une portion de 125 ml (1/2 tasse) de courge procure en moyenne 40 kilocalories, 10 grammes de glucides et 2 grammes de fibres. Sa couleur orangée révèle une haute teneur en bêta-carotène, un composé que l’organisme peut transformer en vitamine A. La courge contient une bonne quantité de lutéine et de zéaxanthine, deux autres composés antioxydants de la famille des caroténoïdes. 

Des visites agrotouristiques pour toute la famille   

  • La Courgerie
    Autocueillette, marché du potiron, balade, boutique gourmande, dégustation, la Courgerie, située dans Lanaudière, propose plusieurs activités qui plairont à toute la famille. Jusqu’à la fin octobre, la Courgerie est ouverte au public du vendredi au dimanche, de 10 h à 17 h.
    ►www.lacourgerie.com 
  • Le Centre d’interprétation de la courge
    Situé dans les Basses-Laurentides, le centre est au cœur des activités de la région depuis 23 ans. Si l’autocueillette termine mi-octobre, la boutique est ouverte jusqu’à la fin du mois.
    ► www.centredelacourge.com  

Trucs et astuces  

  • On peut ajouter la chair cuite des courges à notre préparation de muffins, biscuits, gâteaux et crêpes.  
  • Les variétés de courges se substituent aisément entre elles. Vous ne trouvez pas une courge spécifique pour une recette ? Il suffit de la remplacer par une autre variété.  
  • Les courges se conservent entre un et six mois à la température de la pièce. Si vous les placez au réfrigérateur, elles se détérioreront plus rapidement. Elles peuvent se congeler et se conserver durant un an au congélateur dans des contenants hermétiques.   

Truc de préparation : Vous avez de la difficulté à couper une courge ? Réchauffez-la 2 minutes au micro-ondes pour en assouplir la peau et en faciliter la coupe.

Pour la cuisson : On fait des trous à la fourchette et on enfourne pendant au moins 45 minutes (à 350 °F), selon la grosseur de la courge.

Une Halloween zéro déchet ! 

Différentes variétés de courges
Photo Adobe Stock

La citrouille est bien loin de n’être qu’un légume décoratif ! La chair de la citrouille cuite s’intègre parfaitement à différentes recettes : 

  • Coupée en fines tranches, avec sa pelure, la citrouille rôtie au four, pendant 30 minutes à 400 °F, et assaisonnée de vos épices préférées fera un excellent accompagnement.  
  • Une boisson à la citrouille ? Pourquoi pas ? Mélangée avec vos fruits préférés, du yogourt et du jus d’orange, elle vous permettra d’obtenir un smoothie savoureux et crémeux. Un latté maison à la citrouille ? Ajoutez une cuillère à thé de cette purée pour ajouter un petit soupçon automnal à vos matins. La purée de citrouille, grâce à sa texture et son petit goût sucré, est assurément un ingrédient qui s’intégrera très bien à vos desserts.  
  • Les graines de citrouille ont un profil nutritionnel intéressant. Par portion de 60 ml (32 g), elles apportent 10 g de protéines et comblent 25 % des besoins en fer. Il suffit de retirer les graines de la citrouille, de les laver soigneusement et de bien les assécher. Ensuite, on les fait griller au four (à 400 °F pendant 10 minutes) arrosées d’huile (olive, caméline ou avocat) et aromatisées (cari, poivre et citron, paprika, etc.).