/news/society
Navigation

Des citoyens dénoncent le candidat d'Ensemble Montréal qui a fait des flips

Antoine Richard critiqué lors d’une assemblée publique

GEN-D�bat des candidats de Verdun � Montr�al
Photo Agence QMI, Mario Beauregard La candidate indépendante, Rosalie Bélanger-Rioux, organisait une manifestation, devant l’assemblée publique, réunissant les candidats à la mairie de Verdun mardi.

Coup d'oeil sur cet article

Des citoyens de Verdun sont venus témoigner leur mécontentement envers le candidat d’Ensemble Montréal Antoine Richard et ses flips immobiliers profitables, mardi soir, lors d’une assemblée publique des aspirants à la mairie de l’arrondissement.

• À lire aussi: Jean Airoldi s’excuse pour des propos controversés

• À lire aussi: Denis Coderre s’en remet à l’OACIQ

• À lire aussi: Silence de Coderre sur les pratiques interdites de son candidat

« Monsieur Richard, il y a un éléphant dans la pièce ce soir », a lancé un citoyen au micro de l’assemblée publique. 

« Est-ce que la population de Verdun peut vous faire confiance sur la question du logement et de manière plus générale, sur la question de l’éthique ? » a-t-il vivement interrogé.

La question a fait résonner les applaudissements de l’auditoire dans la salle de la Maison de la culture de Verdun qui a accueilli, mardi, près de 200 personnes.

La semaine dernière, notre Bureau d’enquête révélait qu’Antoine Richard avait contribué à faire bondir le prix de deux propriétés de Verdun en 2019 et 2020, en réalisant deux reventes rapides, communément appelées des flips.

Importants gains

Ce courtier immobilier a ainsi réalisé des gains de 471 000 $ en quelques mois, dans un quartier où les logements abordables se font rares.

« Avec tous les profits qu’il a faits comparativement au revenu moyen des citoyens de Verdun qui est de 55 000 $, est-ce qu’on peut vraiment s’attendre à ce qu’il représente les intérêts des Verdunois et Verdunoises en matière de logement ? » a par ailleurs questionné Rosalie Bélanger-Rioux, candidate indépendante au poste de conseillère d’arrondissement de Verdun dans le district Desmarchais-Crawford.

« Les gens sont ici pour y répondre », a poursuivi l’organisatrice de la manifestation en marge de l’assemblée publique qui a rassemblé une cinquantaine de locataires du quartier.

À voir aussi