/news/currentevents
Navigation

[EN IMAGES] Dernier hommage à un jeune de 16 ans tué

L’adolescent soupçonné de l’avoir poignardé a été arrêté

Coup d'oeil sur cet article

Des centaines de personnes ont honoré la mémoire, vendredi soir, de l’adolescent de 16 ans poignardé à mort en début de semaine dans le quartier Côte-des-Neiges, à Montréal, au lendemain de l’arrestation de l’auteur présumé de son meurtre. 

• À lire aussi: Meurtre d’un ado à Montréal: le SPVM épingle un jeune de 16 ans

• À lire aussi: Jeune de 16 ans tué à Montréal: des individus se moquent du meurtre de son fils

« Il était calme, respectueux. Il aimait la vie et était un vrai leader. [...] À tous les jeunes, à tous les jeunes garçons noirs, restez loin de la violence », a adressé la mère de la jeune victime, Charla Dopwell, à la foule réunie devant l’école Coronation où son fils étudiait, sur l’avenue Van Horne, près de l’avenue Victoria.

Près de 300 personnes étaient rassemblées vendredi devant l’école Coronation de Côte-des-Neiges, à Montréal, pour honorer la mémoire de Jannai Dopwell-Bailey, poignardé à mort.
Photo Agence QMi, Mario Beauregard
Près de 300 personnes étaient rassemblées vendredi devant l’école Coronation de Côte-des-Neiges, à Montréal, pour honorer la mémoire de Jannai Dopwell-Bailey, poignardé à mort.

Jannai Dopwell-Bailey s’y était réfugié pour demander de l’aider après avoir été poignardé au haut du corps, lundi après-midi, lors d’une bagarre qui avait éclaté entre plusieurs jeunes de 16 à 18 ans.

Il a ensuite été transporté à l’hôpital où il a succombé à ses blessures.

Photo Agence QMI, Mario Beauregard

« Longue vie à Jannai ! Dans nos cœurs et nos esprits. N’oublions pas ! » ont scandé d’une même voix les quelque 300 personnes rassemblées vendredi soir, parmi lesquelles plusieurs ont demandé « justice pour Jennai et pour la communauté ».

Photo Agence QMI, Mario Beauregard

Un jeune homme soupçonné d’avoir poignardé à mort Jannai Dopwell-Bailey, lui aussi âgé de 16 ans, a été épinglé jeudi par le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM).

Photo Agence QMI, Mario Beauregard

Il a comparu vendredi devant le tribunal de la jeunesse. On ne peut révéler son identité parce qu’il est mineur. 

Soutien de la communauté 

La jeune victime, qui était surnommés Twizzy, a été dépeinte vendredi soir comme un « bon garçon plein de potentiel » par sa famille, ses amis et sa communauté, tous dévastés de perdre l’un des leurs. 

« On fait partie de la même communauté et on vit les mêmes précarités. C’est pour ça que c’était important de se rassembler en sa mémoire », a par ailleurs souligné Patrice César, avocat et ancien intervenant communautaire du quartier Côte-des-Neiges.

Photo Agence QMI, Mario Beauregard

À la suite de son décès, les messages de sympathies pleuvaient sur le compte Instagram de Jannai Dopwell-Bailey. 

Certains jeunes malintentionnés ont cependant profité de l’occasion pour se moquer sur le web. Sur les réseaux sociaux, une vidéo a circulé dans laquelle de jeunes cagoulés ridiculisent la mort de l’adolescent, en brandissant un long couteau et en narguant les amis de la victime.

Photo Agence QMI, Mario Beauregard

Il était le deuxième adolescent à être victime d’un meurtre en 2021 à Montréal.

Photo Agence QMI, Mario Beauregard

En février dernier, Meriem Boundaoui, une adolescente de 15 ans, a été tuée d’une balle en pleine tête dans l’arrondissement Saint-Léonard.

À VOIR AUSSI