/entertainment/movies
Navigation

Tournage de Rust: comment un tel «accident» a-t-il pu se produire?

Coup d'oeil sur cet article

Les règles entourant l’utilisation des armes à feu sur les plateaux de tournage tant aux États-Unis qu’au Québec sont si strictes qu’il est difficile d’imaginer qu’un « accident » puisse se produire.

• À lire aussi: Alec Baldwin « dévasté » après son tir fatal lors d’un tournage, le 7e Art choqué

• À lire aussi: Tir mortel d’Alec Baldwin: les hommages affluent pour la directrice photo tuée

François Gingras, réalisateur derrière les séries policières Victor Lessard et Fortier, a du mal à comprendre ce qui a bien pu se passer sur le plateau du film Rust, jeudi, lorsque l’acteur Alec Baldwin a tué accidentellement une directrice photo en plus de blesser gravement le réalisateur.

« Dès qu’on veut utiliser une arme sur un plateau, que ce soit à blanc ou avec une cartouche vide, il y a un armurier hautement spécialisé qui s’occupe de ça », a assuré François Gingras, en entrevue à LCN, hier. 

Cet expert est présent dès le début du processus décisionnel, avant même que le tournage ne se mette en branle : « Il n’y a personne [d’autre] qui manipule et qui charge une arme, c’est très respecté comme façon de travailler », a précisé le réalisateur.

  • Écoutez l’entrevue Jean Frenette, coordonnateur de cascades et réalisateur de séquences d’action  

« Une arme chargée à blanc veut dire qu’il n’y a aucune cartouche dans le barillet. Il n’y a rien qui sort du canon, il y a le bruit, la fumée. On peut sentir qu’il y a le coup de feu », a décrit M. Gingras.

Protocoles stricts

À l’instar de François Gingras, le producteur Christian Larouche, qui a récemment produit le drame policier Confessions (sur la vie du tueur à gages Gérald Gallant), s’explique mal comment un accident tragique comme celui-ci a pu se produire sur un plateau de tournage en 2021.

« Quand on tourne ce genre de scènes, on utilise toujours des armes à blanc », a rappelé le producteur dans un entretien accordé au Journal.

« On ne prend aucun risque. Les protocoles de sécurité sont très stricts. Tout est vérifié et revérifié. Les armuriers qu’on engage sur les plateaux sont là pour s’assurer que toutes les armes sont sécuritaires en tout temps. »

Pour qu’une personne soit blessée en raison d’un choc, il faudrait que l’arme soit très proche d’elle. Dans l’affaire du tournage de Rust avec Alec Baldwin, un projectile est sorti de l’arme, selon ce qu’ont rapporté les médias américains.

Rappelons que le film Rust est un western écrit et réalisé par Joel Souza, dans lequel Alec Baldwin, coproducteur, doit tenir le rôle principal du hors-la-loi Harland Rust, qui prend la fuite avec son petit-fils de 13 ans lorsque ce dernier est condamné, à la suite d’un homicide accidentel, à la pendaison pour meurtre.

– Avec la collaboration de Maxime Demers