/finance/pme
Navigation

Plus de 100 M$ pour les entrepreneurs québécois

Coup d'oeil sur cet article

Chaque semaine, nous faisons un survol des transactions d’initiés, des investissements dans les entreprises d’ici et de l’actualité des sociétés cotées en Bourse.

• À lire aussi: Une agence québécoise passe aux mains des Américains

Des gens d’affaires en vue investissent  

Photo courtoisie

W Investments vient de récolter plus de 100 millions $ auprès de gens d’affaires québécois pour son deuxième fonds destiné principalement aux entreprises d’ici. La firme de Saint-Lambert a mis moins de deux ans pour investir les 120 millions $ recueillis dans le cadre de son premier fonds. Des entreprises comme Lion Électrique, Cognibox, Wealthsimple, Averna Technologies, Meubles Saint-Damase, Gelpac et GoSecure en ont bénéficié. David Waddell, Louis Bélanger-Martin, Nicolas Bélanger et Michel Ringuet font partie des fondateurs de W. Notons que M. Ringuet est le mandataire de la fiducie sans droit de regard du ministre de l’Économie, Pierre Fitzgibbon.

Encore un emprunt pour la Caisse  

La Caisse de dépôt vient d’émettre pour 1,25 milliard $ d’obligations sur le marché canadien. Il s’agissait du premier emprunt de l’institution en dollars canadiens depuis plus de 10 ans. Depuis mars 2019, la Caisse a émis pour 9,5 milliards $ US de billets, dont une obligation « verte » de 1 milliard $ US en mai dernier. L’institution a récemment confié à Bloomberg qu’elle songeait à mettre à profit son enviable cote de crédit « AAA » pour emprunter en euros, en livres sterling, voire dans une devise asiatique. 

Des options payantes chez Éléments Critiques  

Photo courtoisie

Le président de Lithium Éléments Critiques, Steffen Haber, a réalisé un profit de plus de 400 000 $ en exerçant des options d’achat d’actions de l’entreprise montréalaise, cette semaine. La secrétaire et cheffe de la direction financière d’Éléments Critiques, Nathalie Laurin, a pour sa part encaissé près de 200 000 $ de la même manière. Le titre de l’entreprise, qui mène un projet de lithium dans le nord du Québec, a récemment atteint un sommet historique.

La BDC prête 9 M$ à Terranova Security

Photo courtoisie

La Banque de développement du Canada a prêté 9 millions $ à Terranova Security de Laval. Fondée par Lise Lapointe il y a 20 ans, l’entreprise offre plus de 1500 cours en ligne sur la cybersécurité et la protection des données, disponibles en 35 langues. Le financement a permis à Mme Lapointe de racheter la participation du Fonds FTQ dans Terranova. L’entreprise compte plusieurs grandes entreprises internationales parmi ses clients.

Un administrateur de Couche-Tard encaisse  

Jean Bernier, membre du conseil d’administration d’Alimentation Couche-Tard depuis 2019, a empoché un gain de 5,2 millions $ en exerçant des options du détaillant lavallois. M. Bernier, un ancien d’Ultramar et de Provigo, a été dirigeant chez Couche-Tard de 2016 à 2018.

À VOIR AUSSI