/sports/fighting
Navigation

Rozicki: un cœur de lion

Le Néo-Écossais en a surpris plus d’un contre Oscar Rivas

Ryan Rozicki s’est rendu à l’hôpital après son combat.
Photo courtoisie Ryan Rozicki s’est rendu à l’hôpital après son combat.

Coup d'oeil sur cet article

Avant son combat contre Oscar Rivas, Ryan Rozicki avait déclaré qu’il se sentait comme Rocky Balboa. La fiction a presque rejoint la réalité, vendredi. Sa performance avait beaucoup de similitudes avec le célèbre personnage de Sylvester Stallone.

• À lire aussi: Rivas champion!

• À lire aussi: Oscar Rivas a payé le prix

Rozicki, un boxeur de 26 ans, a donné une leçon de courage et de détermination durant son affrontement contre Rivas. Il n’a pas mis la main sur le titre WBC des super-lourds-légers, mais il a gagné le respect de plusieurs milliers de téléspectateurs qui l’ont vu en action sur les ondes de ESPN +. 

Comme l’a mentionné le promoteur Yvon Michel, c’est un combat « gagnant-gagnant ». Le promoteur de Rozicki, Dan Otter, a été élogieux envers son poulain, qui n’a pas subi une défaite déshonorante. 

« Ryan a beaucoup appris alors qu’il a affronté un gars plus gros et plus fort que lui, a-t-il mentionné. Plusieurs personnes pensaient qu’il était seulement un boxeur de six rounds, mais il a confondu les sceptiques. 

« Les paris étaient de 40 contre 1 pour un combat qui se terminait par décision. Tout le mérite revient à Ryan. Je suis impressionné. »

Nuit à l’hôpital

Rozicki n’a pas été en mesure de rencontrer les médias montréalais après le combat parce qu’il a été conduit à l’hôpital par mesure préventive. Il souffrait de déshydratation. 

Il a eu besoin de quelques points de suture pour refermer ses coupures au-dessus de ses yeux et à son oreille. 

Hier, il a publié une déclaration sur ses réseaux sociaux.

« Félicitations à Oscar Rivas pour sa victoire dans une guerre de 12 rounds. Elle est méritée, a-t-il écrit. Ce fut un honneur de partager le ring avec toi à l’occasion du premier combat de championnat du monde des super-lourds-légers. J’ai absolument tout donné ce que j’avais. Maintenant, il faut revenir au boulot. C’est le temps de préparer ma prochaine bataille. »

À moins d’une surprise, Rozicki poursuivra sa carrière dans la catégorie des lourds-légers (200 lb). Son promoteur aimerait qu’il soit la tête d’affiche d’un gala de boxe qui serait présenté en février 2022 en Nouvelle-Écosse.