/sports/racing
Navigation

Grand Prix des États-Unis : Max Verstappen l’emporte, Lance Stroll 12e

Grand Prix des États-Unis : Max Verstappen l’emporte, Lance Stroll 12e
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Déjà handicapé par des qualifications compliquées, le Québécois Lance Stroll a été impliqué dans un accrochage avec son compatriote Nicholas Latifi au premier virage et a terminé le Grand Prix des États-Unis en 12e place, dimanche à Austin, pendant que Max Verstappen signait la victoire.

Ayant pris le départ de la 13e place sur la grille de départ, Stroll a été poussé en tête-à-queue par Latifi (Williams), étant relégué à l’arrière du peloton. S’il a rapidement passé les deux monoplaces de l’écurie Haas, il n’a jamais été en mesure de progresser en piste.

Celui qui soufflera ses 23 bougies vendredi a certes réussi un dépassement aux dépens de George Russell (Williams), mais il a été incapable de résister aux assauts de Yuki Tsunoda (AlphaTauri) et de Kimi Raikkonen (Alfa Romeo) tout juste avant son dernier arrêt au puits.

Stroll a finalement réussi un dernier dépassement aux dépens de Raikkonen lors du dernier tour avant de traverser le fil d’arrivée.

Samedi, Stroll n’a pas été en mesure de s’extirper du premier segment de qualification en raison d’un double drapeau jaune agité à la suite d’un tête-à-queue d’Antonio Giovinazzi, juste devant lui. Seizième pilote le plus rapide de l’exercice, il s’élançait 13e à cause des pénalités à d’autres pilotes.

Son coéquipier chez Aston Martin, Sebastian Vettel, est l’un de ceux qui ont reculé sur la grille, car il a ajouté de nouveaux éléments au groupe motopropulseur. Le quadruple champion du monde a pris le départ de la 18e position et a terminé 10e.

Devant, Verstappen (Red Bull) a perdu la première place dès l’extinction des feux rouges en début d’épreuves au profit de Lewis Hamilton (Mercedes), mais il a repris la tête après la première ronde d’arrêts au puits. Il a résisté à la remontée de Hamilton dans les dernières boucles pour accroître son avance au classement à 12 points.

Sergio Perez est monté sur la troisième marche du podium. Latifi (Williams), quant à lui, a vu le drapeau à damiers au 15e échelon.

La prochaine étape du calendrier sera l’escale mexicaine, dans deux semaines.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.