/sports/golf
Navigation

Hideki Matsuyama se fait plaisir chez lui

Hideki Matsuyama se fait plaisir chez lui
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Le Japonais Hideki Matsuyama a terminé le travail de digne façon, dimanche, à Chiba, avec une carte de 65, cinq coups sous la normale, ce qui lui a permis d’enlever les honneurs du Championnat ZOZO de la PGA.

Grâce à un cumulatif de 265 (-15), le vainqueur a terminé avec une avance de cinq coups sur ses plus proches poursuivants, les Américains Cameron Tringale (69) et Brendan Steele (66). Il a empoché son septième gain en carrière au sein du circuit, son premier sur ses terres natales.

Le Canadien Mackenzie Hughes (67) a connu une bonne fin de semaine en prenant la quatrième place à 274 (-6), ex aequo avec quelques autres golfeurs. Ce fut beaucoup plus difficile pour son compatriote Roger Sloan (73), qui a fini avec un total de 290 (+10), bon pour le 71e rang.

En 2019, Tiger Woods avait triomphé à cet événement, tandis que l’an passé, la pandémie avait contraint les organisateurs à déménager le tout en Californie.

LPGA: une autre victoire à saveur locale

Du côté de la LPGA, le tournoi du week-end a également été l’affaire des joueuses évoluant «à domicile», car la Sud-Coréenne Jin Young Ko l’a emporté à Busan, où s’est conclu le Championnat BMW des femmes.

D’ailleurs, sept des huit premiers échelons ont été occupés par des concurrentes du pays hôte. Ko (64) a effacé un retard de deux coups sur la meneuse Hee Jeong Lim (68), pour terminer les 72 trous réglementaires à égalité à 266 (-22). Au trou initial de prolongation, elle a calé un oiselet grâce à une excellente approche, tandis que sa rivale n’a pu l’imiter. La gagnante a décroché son quatrième titre de la saison.

«Je n’étais pas si nerveuse au début des trous supplémentaires. Je pense que je me suis nourrie de ma confiance en ronde finale», a-t-elle expliqué au site de la LPGA.

Cette victoire lui donnera à nouveau le sommet du classement mondial, puisqu’elle dépassera l’Américaine Nelly Korda. Elle avait détenu la tête pendant près de deux ans, du 20 juillet 2019 au 27 juin dernier.

Aucune Canadienne n’a participé à la compétition. Le gain de Ko est le 200e de l’histoire obtenu par une Sud-Coréenne au sein du circuit.