/news/politics
Navigation

Trudeau prépare sa deuxième participation à la COP26

Trudeau prépare sa deuxième participation à la COP26
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Justin Trudeau prépare un voyage de six jours sur le Vieux Continent où il participera notamment à la COP26 et à une rencontre du G20, deux jours après l’assermentation du nouveau conseil des ministres.

• À lire aussi: Climat: aucun répit en vue, Boris Johnson «très inquiet» avant la COP26

• À lire aussi: Plusieurs nouveaux visages dans le prochain cabinet Trudeau

Avant ces sommets internationaux, le 28 octobre, le premier ministre rejoindra Mark Rutte, le premier ministre hollandais, pour une visite officielle à La Haye, aux Pays-Bas. M. Rutte avait été reçu à Ottawa en octobre 2018.

Les deux premiers ministres ont l’intention d’aborder une foule de sujets chauds, incluant l’environnement et la fin de la pandémie de COVID-19. Ils feront aussi une allocution à des étudiants universitaires.

Les 30 et 31 octobre, M. Trudeau prendra la direction de Rome pour participer à la rencontre du G20, sa septième depuis son accession au pouvoir.

Les thèmes abordés tourneront autour de la relance économique mondiale, de la fin de la pandémie ainsi que de l’accès aux pays défavorisés aux vaccins.

Après deux jours passés à Rome, le premier ministre se rendra à la 26e Conférence des parties (COP), qui cette année se tient à Glasgow, en Écosse.

Il s’agira de la deuxième participation du premier ministre à une COP, la première fois étant lors de l’historique COP21, qui se tenait à Paris. M. Trudeau venait tout juste d’être élu à l’époque.

Vu la présence du premier ministre, le Canada prévoit y jouer un rôle plus prépondérant que par le passé. Un important contingent issu notamment du secteur privé et des communautés autochtones accompagneront le premier ministre et son équipe.

D’ailleurs, les ministres de l’Environnement canadien et allemand ont piloté un plan visant à atteindre l’objectif de lever 100 milliards US $ pour mettre fin à l’utilisation du charbon. L’initiative fera l’objet de discussions avec des représentants du monde entier.

Les activités du premier ministre sur place consisteront en plusieurs rencontres portant entre autres sur le prix du carbone, la diminution des émissions de méthane et la protection des océans.

Le retour au pays de Justin Trudeau est prévu pour le 2 novembre 2021.

À voir aussi