/news/currentevents
Navigation

Deux travailleurs périssent à l’usine Domtar de Windsor

Un effondrement est survenu dans la nuit de lundi à mardi à la papetière

Coup d'oeil sur cet article

Les deux travailleurs coincés dans un silo de l’usine Domtar de Windsor, en Estrie, à la suite de l’effondrement d’un échafaudage ont été retrouvés sans vie, mercredi, après une opération de sauvetage de plus 40 heures.  

• À lire aussi: Sauvetage de plus de 35h chez Domtar : «un travail d’acharnement»

• À lire aussi: L’opération de sauvetage toujours en cours à l’usine Domtar

« Ça a été extrêmement dur et stressant. C’est certain qu’on gardait espoir. On devait rester fort pour lui et ne pas faire une croix sur sa vie avant qu’on ne le retrouve », laisse tomber Kim F. Baillargeon, la sœur d’une des victimes, Yan Baillargeon.

Yan Baillargeon a été retrouvé sans vie mercredi.
Photo courtoisie
Yan Baillargeon a été retrouvé sans vie mercredi.

Le décès du père de 39 ans de Saint-Anselme, dans Chaudière-Appalaches, a été constaté sur les lieux en fin d’après-midi, a précisé la porte-parole à la Sûreté du Québec (SQ), Catherine Bernard. 

« Sa fille de 14 ans est inconsolable », souffle sa sœur.

Le corps du second travailleur bloqué sous les décombres aurait été découvert plus tard en soirée, bien que la SQ n’avait toujours pas confirmé la nouvelle au moment de mettre sous presse.

Son identité demeurait inconnue. 

La Ville de Windsor a par ailleurs offert ses condoléances aux familles des victimes par voie de communiqué, en soirée. 

« C’est avec tristesse que la Ville a reçu la confirmation du décès des deux travailleurs qui manquaient à l’appel. [...] Nous offrons toutes nos sympathies aux familles des travailleurs décédés, ainsi qu’aux personnes qui ont été blessées », a déclaré la mairesse, Sylvie Bureau.

  • Écoutez le tour des actualités de Philippe-Vincent Foisy et Carl Marchand sur QUB Radio:

Opération minutieuse 

Yan Baillargeon a été retrouvé sans vie mercredi, après 40 heures d’intenses recherches, dans un silo (voir la flèche sur la photo) de l’usine Domtar de Windsor.
Photo hélicoptère TVA, Andy St-André
Yan Baillargeon a été retrouvé sans vie mercredi, après 40 heures d’intenses recherches, dans un silo (voir la flèche sur la photo) de l’usine Domtar de Windsor.

Vers 1 h 15, dans la nuit de lundi à mardi, l’échafaudage d’une vingtaine d’étages, installé pour inspecter la bouilloire chargée de transformer les copeaux de bois en pâte à papier, s’est effondré sur les victimes qui participaient à l’entretien.

Ils étaient employés d’une compagnie en sous-traitance.

Pendant plus de 40 heures, les secouristes de l’unité de sauvetage en hauteur et en espaces clos du Service de protection contre les incendies de Sherbrooke ont travaillé d’arrache-pied pour les extirper du silo.

Chaque pièce d’équipement a dû être retirée une à une, puis évacuée par le haut du bâtiment, sans causer un nouvel effondrement.

« On se sentait tous très impuissants [dans la famille] face à la situation et malheureusement, on ne nous donnait pas beaucoup de nouvelles, confie Mme Baillargeon. J’en apprenais plus des articles qui sortaient en ligne ou à la télé. Au moins là, le stress retombe, mais la peine est grande. »

Les enquêteurs de la SQ étaient toujours sur la scène en soirée mercredi pour établir les causes et les circonstances de l’accident, qui fait aussi l’objet d’une enquête de la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST). 

– Avec l’Agence QMI