/news/health
Navigation

Deux journées de grève chez Héma-Québec les 8 et 9 novembre

Blood donation hand. Nurse hands
Photo Adobe Stock

Coup d'oeil sur cet article

Les employés syndiqués d’Héma-Québec entendent faire la grève les 8 et 9 novembre. 

Un avis de grève a été transmis mercredi au Tribunal administratif du travail (TAT) par les cinq Syndicats unis d'Héma-Québec, affiliés à Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN).

Les syndiqués, qui se disent «exaspérés par la lenteur des négociations et les manœuvres de leur employeur», disent qu’ils se feront entendre lors de l’une des plus importantes collectes de l’année, celle associée au Canadien de Montréal, qui est prévue le 8 novembre.

«Nous serons présents pour nous faire entendre lors de cette collecte», a indiqué le président du Syndicat des techniciens(nes) de laboratoire d'Héma-Québec et porte-parole des Syndicats unis, Simon Poulin.

Selon lui, il a fallu 42 mois de négociations pour obtenir les derniers gains salariaux des syndiqués d’Héma-Québec en 2018.

«En 2021, on rejoue dans le même film! Cela fait plus de deux ans que les cinq syndicats tentent de négocier le renouvellement de leurs conventions collectives. Je dis bien tenter, car Héma-Québec trouve tous les stratagèmes imaginables pour saboter le processus depuis le début. Et à ce jour, Héma-Québec ne nous a toujours pas présenté ses offres salariales. Notre patience a ses limites! Pour toutes ces raisons, nous n'avons d'autre choix que de déclencher la grève», a ajouté M. Poulin.