/news/currentevents
Navigation

Armes et stupéfiants: 10 suspects épinglés lors d'une importante opération à Gatineau

Armes et stupéfiants: 10 suspects épinglés lors d'une importante opération à Gatineau
Photo d'archives

Coup d'oeil sur cet article

La police de Gatineau a arrêté 10 suspects, en plus de saisir des armes et une variété de stupéfiants, mercredi, dans le cadre d’une importante opération menée contre de présumés trafiquants.

C’est une information du public qui a permis le déclenchement de cette enquête d’envergure.

Au total, 10 perquisitions ont été effectuées au cours de la journée, soit six dans des résidences et quatre dans des véhicules, dans les secteurs de Gatineau et de Hull.

Les policiers ont ainsi pu saisir un pistolet de calibre .45, une mitraillette de type airsoft, une imitation d’arme à feu, un chargeur pour pistolet, une veste pare-balle, diverses munitions pour arme à feu, un demi-kilo de cocaïne, 1,1 litre de GHB (également connue sous le nom de drogue du viol), de l’ecstasy, du crack, du crystal meth, des comprimés de méthamphétamine, des amphétamines, du sirop de codéine, du haschich, des champignons magiques, près de 3500 $ en argent comptant et 31 téléphones cellulaires.

Des 10 suspects épinglés, sept ont été relâchés avec une promesse de comparaître à une date ultérieure.

Jean-Claude Duciaume, 29 ans, et Samuel Charlebois, 24 ans, ont tous les deux été accusés de possession de stupéfiants dans le but d’en faire le trafic.

Pour sa part, Marc-André Di Schiavi, 31 ans, fait face à des accusations de possession simple de stupéfiants, de possession non autorisée d'une arme à feu et de contravention à une ordonnance d'interdiction concernant la possession d'une arme à feu.