/sports/golf
Navigation

Championnat Butterfield des Bermudes: une ronde record pour le Canadien Taylor Pendrith

GLF-SPO-USP-BUTTERFIELD-BERMUDA-CHAMPIONSHIP---ROUND-TWO
Photo AFP Taylor Pendrith

Coup d'oeil sur cet article

Personne n’attendait Taylor Pendrith en deuxième ronde du Championnat Butterfield des Bermudes, vendredi à Southampton, mais le Canadien a remis sa meilleure carte en carrière sur le circuit de la PGA en plus d’établir un record du tournoi.

• À lire aussi: Hideki Matsuyama se fait plaisir chez lui

Après avoir remis un pointage de 70 (-1) la veille, Pendrith a explosé en ne frappant la balle que 61 fois (-10) pour prendre la tête de l’événement. Le record précédent du golfeur de 30 ans en une seule ronde était de 65.

«Je n’ai pas joué beaucoup de golf dans les deux dernières semaines parce que je me suis marié, a annoncé Pendrith en entrevue avec The Royal Gazette après sa ronde. Je n’étais pas sûr de ce qu’aurait l’air mon jeu à ce tournoi.»

L’Ontarien a amorcé la deuxième journée au 10e fanion et a notamment calé un aigle au 17e trou. Sur le neuf de retour, Pendrith a conclu en beauté en retranchant un coup à la normale à six reprises.

À -11 après 36 trous, le Canadien détient un coup d’avance sur l’Américain Patrick Rodgers, qui a aussi gagné de précieux rangs en jouant 64 (-7), vendredi. Son compatriote Vincent Whaley suit derrière à -9.

«Je me sentais très calme toute la journée et évidemment, j’essayais seulement de me placer dans la meilleure position possible. Ce fut un départ de rêve», a indiqué Pendrith, qui essayait seulement de survivre aux conditions affreuses, la veille.

«Aujourd’hui [vendredi], c’était plus facile sur les verts sans le vent, alors ça m’a donné confiance», a-t-il ajouté.

Parmi les autres représentants de l’unifolié en lice, Adam Hadwin est celui qui a le plus progressé (46e, +28) avec un pointage 66 (-5) en cette seconde journée. Adam Svensson est en bonne posture également, lui qui a remis une deuxième carte consécutive de 68 (-3). Il occupe la 10e place en compagnie de six autres golfeurs.

David Hearn, qui a joué 72 (+1), est le seul autre Canadien qui a évité la coupure établie sur la normale, en vertu de son total de -1. Matt Hill et Nick Taylor, quant à eux, ne participeront pas aux rondes du week-end.

À voir aussi