/lifestyle/family
Navigation

Mario Party Superstars: un nouvel incontournable

1030 WE - jeux - mario party superstar
Photo courtoisie, Nintendo

Coup d'oeil sur cet article

Avec plus de deux décennies de mini-jeux ludiques et colorés, Nintendo avait l’embarras du choix pour créer son Mario Party Superstars. Résultat : le géant du divertissement réunit la crème de la crème sur ce bonbon coloré divinement rétro qui s’impose rapidement comme le divertissement parfait pour les fans.

Toute la bande est de retour : Mario, Luigi, Peach, Yoshi, Donkey Kong et leurs amis ont tous accepté l’invitation à ce « party de superstars » débarqué hier sur Nintendo Switch. 

Au programme, 100 mini-jeux (rien de moins !), tous rapatriés des archives de la saga, permettant de mesurer nos aptitudes en matière de timing, de rythme, d’adresse, de mémoire ou encore de précision. 

Il peut parfois être hasardeux de réunir des jeux (ou mini-jeux, dans ce cas-ci) d’époques différentes sur une même cartouche en raison des différences de ton, de rendu et de mécaniques. Mais Mario Party Superstars navigue particulièrement bien avec ces aléas en ayant entièrement revu et redessiné ces challenges. Ils sont ainsi réunis sur un pied d’égalité, tous aussi colorés, festifs, fluides et, surtout, amusants. 

On les doit donc, par exemple, dévorer une pizza à toute vitesse, éviter une avalanche de rochers, capturer des koopas, ou encore prendre part à une course à obstacles. Tout ça, en l’espace d’une minute, environ, à la fois. Pas le temps de s’ennuyer, donc. 

1030 WE - jeux - mario party superstar
Photo courtoisie, Nintendo

En solo ou en groupe

Le concept de base pour la saga Mario Party ? Tour à tour, les joueurs lancent les dés pour parcourir une planche de jeu, atterrissant sur des cases dont la couleur dictera les effets. On amasse – ou perd – des pièces, des objets, ou on déclenche des mini-jeux. Tout ça, dans le but de remporter la partie grâce à notre bourse bien garnie. 

Ces planches de jeu, au nombre de cinq, sont, elles aussi, issues d’éditions passées. On renoue donc avec l’île tropicale de Yoshi, la Station spatiale, le Gâteau de fête de Peach, les Bois de Woody et le Pays de l’horreur, tous rescapés de l’époque du Nintendo 64. 

Et, fidèle à son habitude, ce nouveau Mario Party Superstars offre différentes possibilités de jeu, que ce soit en solo, en duo ou en groupe. Fait à souligner – et bonne nouvelle pour les solitaires –, le plaisir n’est en rien diminué lorsqu’on s’y adonne seul. Le rythme demeure bien soutenu, et ce, même si on doit patienter le temps que l’intelligence artificielle complète trois tours complets. 

Nouveauté importante à souligner : on peut désormais se mesurer à des amis, ou même à des étrangers, à distance avec le mode de jeu en ligne. Une fonction qu’on n’a pas pu tester pour les besoins de cet article – rédigé avant l’arrivée de Mario Party Superstars en magasins –, mais qui risque de plaire à de nombreux adeptes. 

1030 WE - jeux - mario party superstar
Photo courtoisie, Nintendo

Choix conventionnels

Quant à l’écurie de personnages mis à notre disposition, Nintendo y est allé de manière plus conventionnelle, ramenant les principaux héros – et antagonistes – de l’univers de Mario. On aurait apprécié un peu d’audace en la forme de personnages d’autres franchises (Link ? Nabbit ?), histoire d’ajouter un autre aspect moderne. 

Un nouveau plateau inédit aurait aussi été le bienvenu, toujours dans cette optique de garder un pied solidement ancré dans l’époque actuelle. 

N’empêche, il y a fort à parier que ce nouveau Mario Party Superstars tiendra petits et grands occupés durant de nombreuses heures. On y a déjà consacré un temps presque indécent... et sans jamais s’ennuyer une seule seconde.  

  • Mario Party Superstars ★★★★☆    

Disponible sur Nintendo Switch