/news/society
Navigation

Attaques du Vieux-Québec: la famille de François Duchesne réunie à Québec

x
Photo d'archives, Didier Debusschère Deux semaines après les attaques, des citoyens, dont le cardinal Gérald Cyprien Lacroix, avaient participé à une marche silencieuse dans les rues du Vieux-Québec.

Coup d'oeil sur cet article

C’est avec beaucoup d’émotion que les membres de la famille de François Duchesne, tragiquement décédé lors des attaques, ont parcouru des milliers de kilomètres pour honorer sa mémoire aujourd’hui à l’occasion des commémorations.

• À lire aussi: La sécurité renforcée dans le Vieux-Québec

• À lire aussi: Un «héros» encore hanté par la tuerie

• À lire aussi: À Paris en mémoire de sa femme

Son frère et ses sœurs, venus entre autres de l’Ouest canadien et de la France, sont réunis à Québec pour ce moment éprouvant, mais aussi pour épauler leur mère, pour qui cette journée s’annonce « très difficile ».

C’est ce qu’a affirmé la sœur du défunt, Marie-Josée Duchesne, lors d’un bref échange avec Le Journal.

La famille Duchesne préférait vivre son deuil « de façon anonyme » et a décliné les entrevues.

François Duchesne a perdu la vie lors de l'attaque meurtrière dans le Vieux-Québec.
Photo courtoisie
François Duchesne a perdu la vie lors de l'attaque meurtrière dans le Vieux-Québec.

Dans une déclaration commune, ses proches soulignent que « le monde est beaucoup moins beau sans François » et remercient la Ville de Québec pour l’organisation de la commémoration.

La famille note aussi l’importance de l’officialisation du « lieu de mémoire et de recueillement » à la place d’Armes, pour les victimes de cette « funeste nuit ».

« La ville qu’il aimait tant »

« Faire vivre son souvenir, au cœur de la ville qu’il aimait tant, lui redonne des couleurs. La douleur reste vive, nous souhaitons chaleureusement remercier toutes celles et tous ceux qui nous ont accompagnés et nous accompagnent encore à supporter la tristesse de son absence. Toutes les attentions et les marques de solidarité, petites ou grandes, comptent beaucoup et nous y sommes très sensibles et reconnaissants », déclare la famille Duchesne.

Âgé de 56 ans, François Duchesne était directeur des communications et du marketing au Musée national des beaux-arts du Québec (MNBAQ). Il était considéré par ses pairs comme un homme « impliqué dans sa communauté », en plus d’être un « amoureux de sa ville ».

Au cours de la dernière année, le musée lui a d’ailleurs rendu hommage en créant une série d’activités d’art-thérapie dans le cadre de différents parcours et ateliers. 

UNE CÉRÉMONIE EN TOUTE SOBRIÉTÉ

▸ La mémoire des victimes de la tuerie du Vieux-Québec, qui a fait deux morts et cinq blessés, sera honorée par la Ville de Québec aujourd’hui. 

▸ La cérémonie a lieu en début d’après-midi

▸ Elle se déroulera simultanément en trois endroits distincts : 

  • Parvis de l’hôtel de ville, 
  • Place d’Armes 
  • Rue des Remparts  

▸ Chaque endroit pourra accueillir un maximum de 50 personnes à 2 mètres de distance

▸ Le tout se fera dans le respect des mesures sanitaires

▸ Régis Labeaume prononcera quelques mots du parvis de l’hôtel de ville, puis les participants marcheront, par groupes de 50 personnes, d’un lieu à l’autre pour se recueillir quelques minutes

▸ Une plaque commémorative sera installée dans le Vieux-Québec « pour ne jamais oublier » les personnes disparues ou blessées.

Source : Ville de Québec

À VOIR AUSSI

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.