/news/currentevents
Navigation

Impressionnant feu au centre-ville

L’intervention a tenu plus d’une centaine de pompiers montréalais en haleine pendant toute la journée de dimanche

Coup d'oeil sur cet article

Un immeuble de trois étages en feu en plein cœur du centre-ville de Montréal a forcé une centaine de pompiers à se relayer dimanche pour tenter d’éteindre une bonne fois pour toutes l’incendie qui s’y était déclenché durant la nuit. 

Le brasier aurait pris naissance vers 23 h dans le bâtiment désaffecté situé au 690, rue Sainte-Catherine Ouest, près du boulevard Robert-Bourassa.

Photo Agence QMI, Pascal Girard

Le feu qui s’est propagé au toit du bâtiment ainsi qu’au commerce adjacent a été contrôlé rapidement dimanche matin, c’est-à-dire que les pompiers ont été en mesure de limiter sa propagation. Au total, environ 105 pompiers et 31 véhicules ont été dépêchés sur les lieux.

  • Écoutez l'entrevue de Richard Martineau avec Glenn Castanheira, D.G de l’organisme Montréal Centre-Ville sur QUB radio : 

Un violent incendie a éclaté dans un bâtiment abandonné de trois étages vers 23 h samedi sur la rue Sainte-Catherine Ouest, à Montréal.
Photo Agence QMI, Pascal Girard
Un violent incendie a éclaté dans un bâtiment abandonné de trois étages vers 23 h samedi sur la rue Sainte-Catherine Ouest, à Montréal.

« C’est un incendie assez important, a indiqué le chef de section à la prévention pour le Service de sécurité incendie de Montréal, William Murray. On demeure sur les lieux pour s’assurer qu’il n’y ait pas de propagation, mais tout est sous contrôle. »

Photo Agence QMI, Pascal Girard

Les causes du brasier demeurent inconnues pour le moment et l’enquête a été transférée à la police de Montréal.

Épaisse fumée 

En milieu d’après-midi dimanche, une épaisse fumée blanche et grise se dégageait toujours de la bâtisse. Pendant que des pompiers s’affairaient à éteindre la façade, d’autres s’activaient sur le toit depuis la grue de leur camion. 

En milieu d’après-midi, dimanche, une épaisse fumée blanche et grise se dégageait toujours du bâtiment.
Photo Roxane Trudel
En milieu d’après-midi, dimanche, une épaisse fumée blanche et grise se dégageait toujours du bâtiment.

Un périmètre de sécurité s’étendait sur plusieurs rues. Sous leurs parapluies, des dizaines de curieux s’agglutinaient près des bandes de plastique et des barrières pour prendre en photo l’incendie. 

« C’est le même feu qu’hier [dimanche] soir ? s’est étonné un passant. Je n’en reviens pas. Je croyais que c’était déjà fini ! »

Chaleur intense

La pluie battante n’a pas aidé à calmer le brasier, précise M. Murray.

Environ 105 pompiers et 31 véhicules ont été appelés sur les lieux.
Photo Agence QMI, Thierry Laforce
Environ 105 pompiers et 31 véhicules ont été appelés sur les lieux.

« Le niveau de chaleur qui sort d’un incendie est tel que les gouttes s’évaporent avant même d’atteindre le feu. On parle de chaleur très intense », précise-t-il.  

Il s’agit du deuxième immeuble de la rue Sainte-Catherine à être la proie des flammes en deux jours. 

Vendredi, un incendie dans un autre bâtiment abandonné a aussi nécessité la présence d’une centaine de pompiers.

– Avec la collaboration de l’Agence QMI

À VOIR AUSSI    

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.