/misc
Navigation

Football universitaire: une surprise en demi-finale?

Football universitaire: une surprise en demi-finale?
Martin Chevalier / JdeM

Coup d'oeil sur cet article

C’est maintenant l’heure des choses sérieuses au football universitaire québécois, alors que se tiendront les demi-finales du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ) samedi prochain.

• À lire aussi: Le Vert & Or résiste aux Stingers

• À lire aussi: Les Carabins finissent la saison en beauté

Comme c’est le cas depuis de nombreuses années, les Carabins de l’Université de Montréal et le Rouge et Or de l’Université Laval sont les favoris pour se rendre au match de la coupe Dunsmore. Mais avant de penser au championnat, ces deux formations devront se défaire respectivement du Vert & Or de l’Université de Sherbrooke et des Stingers de Concordia. 

Carabins c. Vert & Or / 14h / CEPSUM  

En 2021, les Bleus ont pris le premier rang du classement de la saison régulière. Lors de leur parcours, ils ont défait leurs rivaux de l’Estrie à deux reprises, soit par des pointages de 26 à 9 et de 43 à 7.

C’est face aux Vert & Or (3-5) que les Carabins (7-1) ont marqué le plus de points cette saison. Les botteurs Michael Arpin et Benjamin Lies ont d’ailleurs fait très mal à Sherbrooke, ayant réussi un total de 12 placements sur deux affrontements.

La défensive de l’UdeM a aussi été dominante contre ce club, le limitant à 207 et 177 verges de gains. Le secondeur Michael Brodrique a particulièrement bien joué contre le Vert & Or, récoltant 10,5 plaqués, dont quatre sacs du quart.

Considérant tout cela, l’équipe montréalaise est largement favorite pour ce duel, mais personne n’est à l’abri d’une surprise. Parlez-en à l’édition 2012 des Carabins qui, après avoir dominé Sherbrooke en saison régulière, a été vaincue 42 à 24 par le Vert & Or en demi-finale.

Rouge et Or c. Stingers / 14h / Stade Telus-UL  

À l’autre bout de la 20, le club de la Capitale nationale a rendez-vous avec les intrigants Stingers (4-4). Concordia compte sur le joueur de l’heure dans la RSEQ: le quart-arrière Olivier Roy.

Le natif de Québec a connu une saison exceptionnelle, amassant 2470 verges et 18 majeurs. Roy n’a toutefois pas été en mesure de mener les siens à la victoire contre le Rouge et Or (6-2) en 2021. Lors des deux affrontements entre les deux équipes, les hommes de Glen Constantin l’ont emporté 33 à 7 et 36 à 10.

Québec semble donc avoir la bonne formule pour contrer la puissante attaque des Stingers. Il faut aussi souligner que le Rouge et Or aura l’occasion de jouer contre la défensive qui a donné le plus de points (243) à ses adversaires en saison. De plus, l'équipe de Concordia n’a pas eu le plaisir de battre l’Université Laval depuis 2002, lorsqu’elle avait obtenu une victoire de 29 à 21 en demi-finale.

À VOIR AUSSI 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.