/news/politics
Navigation

Bisbille au PLQ: Anglade refuse de réitérer sa confiance envers Barrette

Coup d'oeil sur cet article

La bisbille secoue le Parti libéral du Québec. Après avoir retiré leur poste de porte-parole aux députés Marie Montpetit et Gaétan Barrette, la cheffe Dominique Anglade reste évasive quant à leur avenir au sein de la formation.

• À lire aussi: Marie Montpetit et Gaétan Barrette perdent leur poste de porte-parole

• À lire aussi: «On a perdu 450 médecins à cause du fouet»

«Moi, j’ai pris les décisions en fonction de ce que j’avais sur la table. Maintenant, la suite, je ne peux pas la prédire», a-t-elle déclaré au micro de Philippe-Vincent Foisy sur QUB radio, lundi.

«Je veux travailler avec des gens au sein de notre caucus qui comprennent bien que cette question de respect, cette question de climat de travail, elle est essentielle pour la suite des choses», a-t-elle ajouté sur l’avenir des deux députés.

En entrevue au 98,5 FM, Dominique Anglade est même allée plus loin concernant l’avenir de Gaétan Barrette au sein du PLQ et semble lui montrer la porte de sortie.

Le député libéral Gaétan Barrette
Photo d'archives
Le député libéral Gaétan Barrette

«Je pense qu’on a besoin d’un renouveau au sein de notre formation politique et ça passe par des gens qui vont respecter les collègues, respecter leurs dossiers et créer un environnement de travail où ils sentent que les gens peuvent travailler comme on se le doit en 2021», a-t-elle alors déclaré.

Dominique Anglade reste également concise quant aux allégations de harcèlement psychologique qui visent la députée Marie Montpetit.

«Ça fait un an que je suis cheffe et je n’ai jamais été témoin de quoi que ce soit [...]. Chaque fois qu’un dossier a été porté à mon attention, on a réagi, on a assis les parties ensemble et on a essayé de trouver des solutions et quand il n’y a pas de solution, il y a des sanctions qui découlent de ça», a-t-elle indiqué.

Marie Montpetit
Photo d'archives, Simon Clark
Marie Montpetit

La cheffe libérale a dû sévir samedi après une prise de bec entre les deux élus sur le réseau social Twitter la semaine dernière, un comportement jugé «inacceptable».

Elle leur a retiré leurs dossiers respectifs pour prendre en charge celui de la santé et confier le dossier du Conseil du trésor au député de Robert-Baldwin, Carlos J. Leitão.

  • Écoutez la rencontre Foisy-Robitaille avec Philippe-Vincent Foisy, Antoine Robitaille et Benoit Dutrizac sur QUB Radio:

Contacté pour cet article, Gaétan Barrette a préféré ne pas commenter pour l’instant.

Ce n’est pas la première fois que Dominique Anglade le désavoue publiquement.

Déjà, lors du caucus de la rentrée en septembre dernier, l’ex-ministre avait provoqué beaucoup de remous au sein de la troupe libérale, en affirmant, devant les journalistes, qu’il aimerait redevenir ministre de la Santé après l’élection.

Sa cheffe, Dominique Anglade, avait réagi en déclarant qu'elle avait «une excellente porte-parole qui s’appelle Marie Montpetit à la Santé.»

À VOIR AUSSI