/entertainment/comedy
Navigation

Interpellé par un homme en détresse sur Facebook, P-A Méthot aide à sauver une vie

Interpellé par un homme en détresse sur Facebook, P-A Méthot aide à sauver une vie
Photo d'archives Agence QMI, TOMA ICZKOVITS

Coup d'oeil sur cet article

Interpellé sur Facebook par un homme qui voulait mettre fin à ses jours dans la nuit de samedi à dimanche dernier, l’humoriste P-A Méthot a aidé la Sûreté du Québec à sauver l’individu. « Des gens me disent que je suis un héros et que j’ai sauvé une vie. Mais ce n’est pas moi, j’ai juste été le canal », a-t-il confié en entrevue au Journal.

• À lire aussi: P-A Méthot, monsieur bonheur

Samedi soir dernier, P-A Méthot était sur un nuage. Il venait de terminer d’animer le spectacle P-A 2000 à l’Olympia et au lieu de rester dormir à Montréal, l’humoriste a décidé de prendre la route pour retourner dormir chez lui à Québec.

Une fois arrivé à la maison, il s’est aperçu que sa page Facebook était inondée de milliers de messages. Plusieurs personnes le félicitaient pour la belle soirée qu’elles venaient de passer. Mais d’autres l’insultaient parce qu’il avait osé prendre plusieurs selfies sans distanciation avec des amis artistes.

« J’étais en train d’enlever des insultes parce que ça ne me tentait plus de leur répondre et c’est là que j’ai vu un message passer..., raconte-t-il au Journal. J’ai été vraiment chanceux de le voir ».

« Oui, c’est ce soir que je pars. Moi, j’ai choisi ma vie et je choisis mon départ », venait d’écrire un internaute sur la page de l’humoriste, qui compte plus de 194 000 abonnés.

Ne faisant ni une ni deux, P-A Méthot a essayé d’entrer en contact avec l’homme. D’autres internautes se sont aussi mis de la partie.

« Il était peut-être deux heures du matin, se souvient l’humoriste. Je parlais à deux filles [parmi ses abonnés] dont une disait que sa sœur était dans la Sûreté du Québec. »

Sain et sauf

Après une heure de différentes démarches, la SQ avait localisé l’homme en question, à Laval. Des policiers sont allés sur place et l’ont amené à l’hôpital.

Le lendemain, P-A Méthot recevait un appel de la SQ pour lui dire que l’homme était sain et sauf. « Ils m’ont remercié de ma vigilance, dit-il. Moi j’ai été épaté de ma communication avec eux. Ils ont une grosse part [de mérite] pour ce sauvetage-là. »

Dimanche, l’homme qui avait songé à mettre fin à ses jours a écrit quelques messages publics sur la page Facebook de l’humoriste. « Merci, P-A, pour avoir saisi cette détresse. J’ai maintenant un numéro de téléphone et un suivi. J’aimerais beaucoup te rencontrer un jour pour t’exprimer ma gratitude et ma bienveillance. Je sais que je demeure fragile, mais je vais m’aider. »

P-A Méthot n’en revient pas de la chance qu’il a eue de voir l’appel à l’aide que cet homme a lancé sur sa page samedi soir. « Si j’étais resté à Montréal après le spectacle, comme c’était prévu, je n’aurais jamais vu son message, car j’aurais été couché. Ç’a aussi vraiment été une chance que je voie son message parmi les 3000 commentaires qu’il y avait sous ma publication. C’est comme si les étoiles étaient alignées pour faire de quoi de positif. »

SI VOUS AVEZ BESOIN D’AIDE

Ligne québécoise de prévention du suicide

www.aqps.info 

• 1-866-APPELLE (277-3553)    

Jeunesse, J’écoute

www.jeunessejecoute.ca 

• 1-800-668-6868    

Tel-jeunes

www.teljeunes.com 

• 1-800-263-2266

À VOIR AUSSI