/qubradio
Navigation

Il est temps de planifier la 3e dose du vaccin contre la COVID-19, pense un chercheur

Il est temps de planifier la 3e dose du vaccin contre la COVID-19, pense un chercheur
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Le Québec doit imiter la Colombie-Britannique et lancer l’administration d’une 3e dose de vaccin contre la COVID-19 dans la population générale, estime André Veillette, chercheur en immunologie à la Faculté de médecine de l’Université de Montréal. 

• À lire aussi: COVID-19: 490 nouveaux cas et six décès de plus au Québec

«On espérait que ça allait débarrasser du virus et mettre une fin complète à la pandémie. On se rend compte que ce n’est pas le cas, mais que les vaccins sont très efficaces pour protéger contre les hospitalisations et les décès», a relativisé l’expert au micro de Sophie Durocher, sur QUB Radio mardi.

M. Veillette a précisé que les données confirment une baisse de la protection offerte par les vaccins avec le temps. Un phénomène qui était bien difficile à prédire face à un nouveau virus.

«On ne le savait pas au début ça. On ne savait même pas si ça allait marcher», a-t-il ajouté.

Chose certaine, il est beaucoup trop tôt pour baisser la garde. André Veillette a, de son côté, décidé de porter des masques N95 plutôt que les masques de procédures pour limiter les risques de contracter le virus.

«On sait maintenant que les N95 sont de qualité supérieure. Ce n’est pas quelque chose malheureusement dont on discute beaucoup, mais c’est clair que scientifiquement, ç’a été démontré. Ils sont disponibles maintenant», a indiqué le chercheur.

À voir aussi...

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.