/world
Navigation

Poutine appelle à développer les drones militaires avec l’intelligence artificielle

Poutine appelle à développer les drones militaires avec l’intelligence artificielle
AFP

Coup d'oeil sur cet article

MOSCOU, Russie | Le président russe Vladimir Poutine a recommandé mardi à son armée d’utiliser toutes les technologies modernes, y compris l’intelligence artificielle, pour renforcer ses drones militaires, une arme de plus en plus utilisée en ex-URSS.

• À lire aussi: Des robots patrouilleurs à Singapour suscitent des craintes sur une surveillance exacerbée

Lors d’une réunion avec des responsables du ministère russe de la Défense, M. Poutine a indiqué que Moscou disposait dans son arsenal « de plus de 2000 drones », selon des propos publiés sur le site de Kremlin.

« Il faut travailler sur ça davantage, travailler intensément, comme c’était le cas récemment, en gardant en vue notamment l’usage de l’intelligence artificielle et des dernières avancées de la technologie et de la science », a poursuivi le dirigeant russe.

Selon lui, les drones ont fait preuve lors de récents conflits armés de leur efficacité et de leur possible dangerosité contre la Russie. Il a ainsi évoqué des « attaques de terroristes utilisant des engins sans pilote » en Syrie.

« Nous avons appris à repousser ces attaques et le faisons de façon efficace », a soutenu M. Poutine, ajoutant que l’armée russe doit progresser dans ce domaine sur la base de son expérience et de ce qu’elle observe « autour » d’elle.

La Russie développe une nouvelle génération d’armes vantées comme « invincibles » par Vladimir Poutine, tel que le missile hypersonique Avangard, mais elle a aussi déjà annoncé mettre en avant le développement des drones, notamment pour ses exportations d’armements.

Ces dernières années, la Turquie et Israël ont vendu des drones à plusieurs pays d’ex-URSS.

La semaine dernière, Moscou s’est inquiété de l’usage par Kiev d’un drone d’attaque de fabrication turque contre les rebelles pro-russes de l’est du pays. Le Kremlin a estimé que l’emploi de ces armes pouvait déstabiliser la situation sur le front.

À VOIR AUSSI...

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.