/news/politics
Navigation

Un plan d’action pour les 100 premiers jours de Projet Montréal

Un plan d’action pour les 100 premiers jours de Projet Montréal
Joël Lemay / Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

Agrandir les espaces verts, répondre à la crise du logement, équilibrer le budget: Projet Montréal a promis mardi de ne pas chômer dans les 100 premiers jours de son mandat, advenant la réélection du parti de Valérie Plante dimanche.

• À lire aussi: Denis Coderre refuse de dévoiler la liste de ses clients

• À lire aussi: Projet Montréal veut embellir la Métropolitaine

La future présidente du comité exécutif, Dominique Ollivier, a été mandatée pour que la nouvelle administration Plante soit active dès le premier jour de son nouveau mandat, en suivant dix actions phares.

Parmi elles, on retrouve notamment l’adoption d’un budget équilibré dans laquelle la hausse de la taxe foncière ne dépassera pas 2 %. Des avancées communautaires, en logement et pour les parcs, sont aussi promises pour les premiers mois d’un second mandat de Mme Plante.

«Notre plan d’action pour les 100 premiers jours est axé sur les besoins des familles montréalaises et sur une relance économique verte et inclusive. Nous allons préserver le pouvoir d’achat de la classe moyenne tout en planifiant une ville plus verte, plus abordable et plus sécuritaire», a déclaré par communiqué la mairesse sortante de Montréal.

Du côté d’Ensemble Montréal, on dénonce un changement de discours «majeurs» et une improvisation en matière de sécurité publique.

«Cette annonce à l’improviste a été griffonnée sur le coin d’une table. La preuve: ces ajouts de policiers n’étaient ni dans le cadre financier, ni dans la plate-forme de Projet Montréal», a dénoncé Abdelhaq Sari, porte-parole en matière de sécurité pour le parti.

Le parti accuse également ses adversaires de reprendre ses promesses, alors que l’embauche de policiers avait déjà été promise la semaine dernière par Denis Coderre.

«Projet Montréal avait annoncé 110 millions $ en sécurité en mentionnant que cet investissement comprenait déjà des embauches de 220 policiers, ce qui est absolument faux. [...] Soit le parti de Valérie Plante ne sait pas compter, soit il ment aux citoyens», a ajouté M. Sari.

– Avec la collaboration de Félix Lacerte-Gauthier

Les dix premières actions:

1. Adopter un budget équilibré qui limite l’augmentation de la taxe foncière à 2 % en 2022.

2. Répondre à la crise du logement.

3. Stimuler la relance du centre-ville en mobilisant les gens autour d’une nouvelle «stratégie centre-ville».

4. Planifier le premier corridor vert et l'élargissement de la protection du Golf d'Anjou pour en faire un bel espace vert dans l'Est.

5. Augmenter à 5 millions $ par an le financement des groupes communautaires qui œuvrent en prévention de la violence et en sécurité urbaine et embaucher 250 policiers d’ici la fin de 2022, dont 80 d’ici la fin janvier.

6. Agrandir le parc-nature des Sources et protéger les milieux naturels du Technoparc Montréal dans l’arrondissement Saint-Laurent.

7. Présenter le premier bilan de consultation sur le racisme et la discrimination systémiques et lancer le plan d’action de 2022.

8. Promouvoir le français sur le territoire montréalais.

9. Créer une brigade de propreté qui se déploiera rapidement aux quatre coins de la ville via le service téléphonique 311.

10. Désenclaver le secteur de l’ancien Hippodrome de Montréal et démarrer le processus de consultation du BAPE sur le prolongement de Cavendish pour créer un nouvel écoquartier.

À voir aussi